Genolier-Begnins se projette déjà vers l’avenir

FootballBrillant vainqueur de Pully en finales, le club de La Côte a fêté son retour en 2e ligue inter, dimanche.

Les Canaris se sont imposés 3-0 face à Pully au retour des finales de 2e ligue dimanche devant... 1223 spectateurs! Les voilà de retour en 2e ligue inter, une année après.

Les Canaris se sont imposés 3-0 face à Pully au retour des finales de 2e ligue dimanche devant... 1223 spectateurs! Les voilà de retour en 2e ligue inter, une année après.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La plus belle «remuntada» de ces finales vaudoises a été l’œuvre de Genolier-Begnins. Battue 2-0 à Pully une semaine plus tôt, l’équipe coachée par Virgile Joly a arraché sa promotion en 2e ligue inter sur ses terres, grâce à un péremptoire 3-0, dimanche. «Mes joueurs ont réalisé un petit exploit face à un excellent adversaire, souligne l’entraîneur de GB. Avec un peu de recul, je crois que nous pouvons tous être très heureux et fiers d’avoir non seulement réussi à retourner une situation très compliquée mais aussi d’avoir accompli un parcours presque parfait, cette saison.» Pour finalement fêter un retour en 2e ligue inter – douze mois seulement après l’avoir quittée – qui n’était pourtant pas l’objectif fixé, l’été passé. «Après une relégation, il est toujours difficile de vite rebondir, assure celui qui avait repris les rênes de l’équipe en juillet dernier. Raison pour laquelle nous avions comme ambition de figurer sur le podium. Un objectif qui a ensuite été revu à la hausse à Noël, après une très belle première partie de championnat.»

Un match électrique

Mais de là à imaginer un tel épilogue, il y avait encore un grand pas que l’équipe de La Côte a pourtant franchi au terme d’un dernier acte électrique où les cartons ont souvent pris l’air (9 avertissements et une expulsion). «C’était un vrai match de finales comme on les aime, sourit Virgile Joly. Mais après le dernier coup de sifflet de l’arbitre, tout le monde s’est quitté en se serrant la main.»

Certains avec la mine déconfite et d’autres en pleine euphorie. Comme il se doit dans ce type de rencontres couperets. Ces fins de saison amères, on les connaît bien du côté de GB. Et personne ne veut en revivre une, le printemps prochain. «Cette équipe a beaucoup de qualités, résume Virgile Joly. Pour faire bonne figure à l’étage supérieur, nous n’aurons besoin que de deux ou trois bons renforts et, surtout, d’un petit changement au niveau de l’implication individuelle. Je fais, là, allusion à ce manque d’assiduité qui nous avait coûté le maintien la saison précédente. En 2e ligue inter, on ne pourra plus se permettre de sauter des entraînements pour des raisons futiles ou de partir en week-end pendant le championnat. Et si mes joueurs font preuve d’un peu plus de sérieux à ce niveau, je suis convaincu que tout ira bien car, une fois sur le terrain, l’état d’esprit que montre au quotidien mon groupe est tout simplement remarquable.»

Créé: 17.06.2019, 22h30

Quatorze clubs vaudois promus

La folle semaine du football vaudois s’est conclue dimanche soir avec les verdicts que l’on attendait. En 2e et en 3e ligue tout du moins puisque, parfois avec difficulté, les quatre formations qui avaient dominé leur groupe en saison régulière ont fini par damer le pion à leurs poursuivants. Ainsi, Genolier-Begnins et Renens rejoindront la 2e ligue inter, alors que Vevey II, Yverdon II, Pied du Jura et Echallens II – les Challensois avaient terminé leur championnat derrière Lutry II mais les Singes ont été privés de finales — se retrouveront en 2e ligue au mois d’août.
L’incertitude a en revanche été plus grande en 4e ligue puisque seuls quatre des huit vainqueurs de groupes – Le Mont, Racing, Yvonand et Prangins – ont validé leur billet pour la catégorie supérieure. Quant à Crissier IIB, Echichens II, Atlantic Vevey et Cheseaux II, les quatre autres promus, ils ont su déjouer les pronostics avec un certain brio.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.