Mehdi Amhand, numéro un et relégué en cadres C

TaekwondoLe Veveysan a remporté sa 12e couronne suisse. Meilleur athlète du pays, il risque pourtant de passer à côté des JO de Tokyo.

Mehdi Amhand a remporté ce week-end son 12e titre national.

Mehdi Amhand a remporté ce week-end son 12e titre national. Image: FLORIAN CELLA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse devra-t-elle se passer de son meilleur atout aux Jeux olympiques de Tokyo? Ce serait un étrange paradoxe.

Ce week-end, le Veveysan Mehdi Amhand a remporté sa 12e couronne de champion de Suisse, toutes catégories confondues. À Wattwil, le Vaudois de 25 ans est venu à bout de coriaces adversaires. Notamment un Américain, médaillé international qui étudie à Genève, et un ancien membre de l’équipe nationale d’Iran, également en Suisse pour ses études. «Obtenir ce 12e titre est une grande fierté», commente Mehdi Amhand, qui a reçu le titre de meilleur combattant du tournoi.

Le secret du numéro un suisse? «Je m’entraîne d’arrache-pied tous les jours. Je travaille la condition physique à raison de 10 km quotidiens à jeun, j’exerce la souplesse et je surveille mon alimentation, en pesant tous mes repas», énumère celui qui ne doit pas dépasser 63 kg à la pesée. L’après-midi, il se soumet à une séance individuelle et le soir à un entraînement axé sur le combat, avec ses coéquipiers du club de la Riviera. La vie de Mehdi Amhand est monacale. Le Veveysan se fait un honneur d’être un modèle pour les jeunes de son club. Il a lancé sa ligne de vêtements et sa popularité est telle qu’il cumule plus de 44'000 suiveurs sur Instagram.

Tout semble rouler pour ce stakhanoviste. Jusqu’à ce qu’il parle des Jeux olympiques. «À l’heure actuelle, il s’agit plus d’un rêve que d’un objectif, déplore-t-il. Malgré mon expérience et mes bons résultats, je me retrouve relégué dans les cadres C. Une hiérarchie étrange, puisque les athlètes du cadre A ne sont pas montés sur le podium des championnats de Suisse. D’ailleurs, aucun n’a le niveau pour passer un premier tour dans un grand tournoi à l’étranger.»

Le taekwondo suisse marche-t-il sur la tête? «Un nouvel entraîneur national venu d’Allemagne a été engagé à 50%. Les athlètes doivent s’entraîner une fois par mois en Suisse alémanique. J’y suis allé, mais c’est une perte de temps. Cette façon de faire n’est pas compatible avec le haut niveau. En club, nous sommes à jour avec les méthodes internationales, ce qui n’est pas le cas en équipe de Suisse.» Pour avoir manifesté son désaccord, Mehdi Amhand est puni. C’est un peu comme si en ski on renvoyait Lara Gut en cadres C sous prétexte qu’elle s’entraîne dans une structure privée.

Pour rejoindre les JO, Mehdi Amhand devra passer par un tournoi qualificatif en 2019. «Je ne suis même pas sûr d’être sélectionné, regrette le numéro un suisse. Je ne le saurai qu’à la dernière minute, ce qui ne permet pas de se préparer de la meilleure façon.» (24 heures)

Créé: 18.09.2018, 19h09

Articles en relation

Mehdi Amhand vous donne un cours de taekwondo

Arts martiaux Onze fois champion de Suisse, le Veveysan de 25 ans décrypte les coups du taekwondo dans un tutoriel à couper le souffle. Plus...

Le don d’organes se cherche des «héros»

Vevey La Jeune Chambre internationale de la Riviera rassemble des parrains pour son initiative. Le taekwondiste Mehdi Amhand est l’un d’eux. Plus...

Mehdi Amhand impose sa marque dans le taekwondo

Arts martiaux Le Veveysan de 24 ans qui a créé sa propre ligne de vêtements vise les Jeux de 2020. Et il s’en donne les moyens. Plus...

Une médaille est l’objectif du Vaudois Mehdi Amhand

Taekwondo Engagé demain chez les moins de 63 kg, le taekwondiste s’est donné les moyens de briller aux Européens de Montreux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...