Montreux défie Benfica Lisbonne, roi d’Europe

Rink-hockeyLe champion de Suisse entame samedi sa campagne en Euroleague.

Le Montreux HC devra faire preuve de solidarité samedi dans le chaudron lisboète de Benfica.

Le Montreux HC devra faire preuve de solidarité samedi dans le chaudron lisboète de Benfica. Image: FLORIAN CELLA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mai 2016. Le Pavilhão Fidelidade de Lisbonne affiche complet. 2400 spectateurs assistent au triomphe de Benfica face à Oliveirense, en finale de l’Euroleague, la Ligue des champions de rink-hockey.

Samedi, la halle lisboète n’affichera peut-être pas complet lors de la première journée de la compétition. Le déplacement au Portugal aura toutefois valeur de défi ultime pour les joueurs du Montreux Hockey Club. «C’est un cadeau pour tous les efforts consentis, assure Mateo De Ramon, entraîneur de l’équipe de la Riviera. Les meilleures formations du monde se retrouvent dans cette compétition.» Montreux a obtenu le droit de défier Benfica, Barcelone et Forte dei Marmi (Italie), grâce à son titre de champion de Suisse. Un exploit que le club n’avait plus réalisé depuis 30 ans.

La campagne européenne des Vaudois commence ce samedi. L’Euroleague se joue exactement comme la phase de groupes de la Ligue des champions, en foot. A savoir six matches (trois à domicile et trois à l’extérieur) qui détermineront qui poursuivra la compétition.

«C’est un peu comme si le Lausanne-Sport affrontait le FC Barcelone ou le Real»

Autant dire que Montreux ne part pas favori. «C’est un peu comme si le Lausanne-Sport affrontait le FC Barcelone ou le Real, compare Mateo De Ramon. Nous avons tiré le groupe le plus relevé de la compétition. Benfica aligne 10 joueurs pros. Le salaire médian est de 6000 à 7000 euros. Leur programme d’entraînement hebdomadaire prévoit quatre séances sur patins, deux en fitness et une de visionnage. Dans leur équipe, il y a un champion du monde, un vice-champion du monde et des membres de la sélection nationale portugaise.» A Montreux, rien de tout cela. Les joueurs sont tous amateurs. Ils sont infirmier, étudiants, apprentis, électricien, pisciculteur, dentiste, travaillent dans les échafaudages ou dans la restauration. Et ils s’entraînent trois fois par semaine. «Qu’importent ces différences, à nous de profiter de ce genre de matches, estime Tiago Sousa, le capitaine portugais du Montreux HC. Nous savons que ce sera compliqué. Nous devrons rester soudés et tenter de sortir la tête haute de cette confrontation.»

«Profitable pour le championnat»

«Ce match au plus haut niveau nous sera profitable pour la suite du championnat», renchérit l’entraîneur catalan de Montreux, fort de son expérience. L’homme a entraîné Macarena (un an) et Tenerife (7 ans) avec à la clé la Coupe CERS (équivalent de l’Europa League en foot).

Rappelons que Montreux, créé en 1911, est le plus ancien club au monde et qu’il compte 50 titres au niveau national. (24 heures)

Créé: 02.11.2017, 18h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.