Un show à l’américaine aux finales de Coupe vaudoise

UnihockeyUne ambiance digne de la Ligue des champions, a enflammé les 1200 spectateurs présents à Cheseaux, samedi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La salle de gym de Cheseaux est plongée dans la nuit. Soudain, les joueurs entrent sur le terrain un à un sous les encouragements endiablés d’un speaker survolté. De la musique à plein tube, des fumigènes, un light show d’enfer et le portrait de chaque membre de l’équipe sur un écran géant. Samedi, le spectacle était grandiose, lors de la 5e finale de Coupe vaudoise d’unihockey. «On a mis le paquet pour que chaque joueur soit valorisé, explique Serge Rufi, président de Comet Cheseaux et organisateur de la manifestation. Lorsqu’il y a un but, on éteint les lumières et on fait retentir une corne de brume, comme en NHL. Et la musique de «Dark Vador» accompagne chaque pénalité.»

De 9 à 23 heures, les meilleures formations du canton se sont succédé devant 1200 spectateurs. Parmi les champions, une championne qui a remporté deux titres avec LUC Floorball Épalinges. Gardienne des juniors C et D, Cylinia Michel, 12 ans et demi, savourait l’instant. «Faire une telle entrée en scène est encore plus motivant, explique-t-elle. Je ressens de la fierté et de la joie de représenter mon club.»

Le but est atteint pour Vaud Unihockey, coorganisateur de l’événement. Sa présidente, Stéphanie Étienne, tient à faire perdurer la fête que représente ce rendez-vous incontournable. «Ces finales permettent à tous les acteurs de ce sport de se retrouver et de marquer la fin de la saison. Pour les joueurs, il s’agit d’une sacrée expérience, un moment unique qu’ils n’oublieront jamais.»

Qu’ils aient 10 ans ou qu’ils soient expérimentés, les unihockeyeurs vaudois en ont pris plein les yeux. À l’image de Balthazar Noël, vainqueur de la finale messieurs avec les Riviera Raptors. Le virtuose de la petite balle blanche à 26 trous est passé par la sélection M15 mise en place par Vaud Unihockey. Durant la saison écoulée, il a même rejoint les M21 de Köniz, l’une des meilleures équipes de LNA. «Cette victoire représente beaucoup, car jamais Vevey n’avait remporté la Coupe. On a beaucoup donné pour décrocher cette Coupe. Pour nous, c’est le match de l’année, là où il y a la plus grosse ambiance. Les amis sont présents, la famille aussi. J’ai pris une double licence cette saison avec Köniz et les Raptors. Grâce à cette expérience alémanique, j’ai pu passablement m’améliorer. J’ai beaucoup appris et c’est peut-être aussi grâce à cela que nous décrochons ce titre.»

Rêve de grandeur

L’exil outre-Sarine n’est pourtant pas une fatalité. «Notre but est de mettre sur pied une stratégie permettant de garder un jour ces jeunes à fort potentiel, poursuit Stéphanie Étienne. Pour l’instant, voir certains de nos juniors rejoindre Köniz ou Fribourg est une fierté. Mais, à terme, nous aimerions que les joueurs vaudois rêvent de jouer dans une équipe forte du canton.»

La mise en place de sélections M13 et M15 est un premier pas important. Tout comme la venue de tournois majeurs en Suisse romande. À commencer par les Championnats du monde féminin qui auront lieu en décembre à Neuchâtel. (24 heures)

Créé: 19.05.2019, 17h12

Résultats

Dames
Chiefs Apples - UHC Jongny 8-4


Hommes
Riviera Raptors - W.S. Oron 9-3


Juniors A
Eagles Aigle - LUC Floorball Épalinges 17-12


Juniors B
LFE - UC Yverdon 16-11


Juniors C
LFE - UC Yens-Morges 15-7


Juniors D
LFE - Eagles Aigle 2-1

Articles en relation

Joue-la comme un pro d'unihockey

Tutoriel Balthazar Noël, 18 ans, est un virtuose de la petite balle blanche à trous. Il vous apprend ses meilleurs trucs. Plus...

LUC Floorball Epalinges mise sur ses juniors pour rejoindre la LNB

Unihockey Brillante cette saison, la relève du club a placé quatre équipes en finale de la Coupe vaudoise, qui a lieu ce samedi, à Cheseaux. Plus...

Pourquoi la Suisse sera championne olympique en 2028

Unihockey Le sélectionneur national David Jansson a coaché des juniors romands. Objectif: fédérer le pays autour d’un projet. Plus...

La passion de David Wolfer est née au Challenge des Bains

Unihockey L’Yverdonnois de 17 ans joue avec les M18 de Rychenberg (LNA). Le tournoi qui vit sa 17e édition est à l’origine de son amour pour ce sport. Plus...

Yohan Moser, un Welsch qui a fait sa place à Köniz

Unihockey Lauréat du titre national U16, le Vaudois raconte sa formidable ascension. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.