Une triple championne du monde comme monitrice

SkiVirginie Faivre a skié avec 300 élèves lausannois dans le cadre de Sports-Passion, un programme qui fait bouger 4000 enfants.

Virginie Faivre a fait scintiller les yeux des élèves lausannois, mercredi après-midi aux Paccots.
Vidéo: PIERRE-ALAIN SCHLOSSER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Promesse tenue! Lorsqu’elle avait été désignée présidente de Lausanne 2020, Virginie Faivre avait déclaré qu’elle irait skier avec des enfants. En bonne ambassadrice des Jeux olympiques de la jeunesse, la triple championne du monde de freestyle n’a pas attendu longtemps avant de s’exécuter. «Le sport m’a apporté tellement de valeurs comme l’amitié et l’excellence, que j’ai envie de partager ces moments avec les enfants», assure-t-elle.

Mercredi, la sportive était l’invitée surprise de Sports-Passion, un programme qui fait bouger les écoliers lausannois depuis 1962. «En tout, ce sont 4000 élèves de 5e à 11e années, ainsi que ceux du raccordement, qui se sont inscrits à une ou plusieurs des 44 activités proposées», explique Laurent Vouilloz, responsable de Sports-Passion. Aux Paccots, chacun des six après-midi de ski alpin, snowboard et raquettes a attiré quelque 300 enfants et adolescents. Certains d’entre eux n’avaient jamais mis de skis, auparavant.

Ces activités généralement gratuites (ndlr: seule une participation de 15 francs est demandée pour le transport et le forfait, lors des sessions aux Paccots) sont encadrées par une quarantaine d’adultes. Mais c’est la première fois qu’une championne du monde investissait de son temps, à cette occasion. L’athlète a même été une monitrice modèle, elle qui a précisément appris à skier aux Paccots et aux Pléiades. À l’échauffement, elle a inventé un jeu «on va faire comme si on était à la descente de Wengen». Elle les a fait tourner à droite, puis à gauche avant de leur demander de se mettre en position de recherche de vitesse.

L’amusement et le plaisir se lisaient sur le visage des enfants. Virginie Faivre avait de l’énergie à revendre. Elle est venue comme une «grande sœur» dynamique et surtout pas comme une «star».

Lutte contre la sédentarité

Donner l’occasion aux jeunes Lausannois de pratiquer une activité physique et lutter contre la sédentarité sont les objectifs de l’opération qui a fait transpirer des générations d’écoliers. Ces activités mises en place par le Service des sports de la capitale olympique demandent une organisation millimétrée. «Sports-Passion a lieu chaque mercredi après-midi de septembre à fin juin, détaille Laurent Vouilloz. Il faut deux mois pour recruter les moniteurs. Pas facile de trouver des gens motivés qui ont de l’expérience avec les enfants ou qui ont suivi des cours J + S. Il faut en plus qu’ils soient libres les mercredis après-midi.» Qui sait, Sports-Passion suscitera peut-être des vocations auprès de ces 4000 élèves lausannois. (24 heures)

Créé: 31.01.2019, 07h24

Articles en relation

«Je me réjouis de jouer un rôle crucial»

Olympisme Virginie Faivre est la nouvelle présidente de Lausanne 2020. À 36 ans, elle succède à Patrick Baumann, décédé en octobre. Plus...

Virginie Faivre fait ses adieux au ski là où sont nés ses rêves de neige

Saint-Légier L’émotion était palpable jeudi dans le village de la reine mondiale du half-pipe. Qu’elle avait convié pour fêter sa «nouvelle vie». Plus...

Ce petit village qui amasse Globes et médailles de ski

Saint-Légier Même sans compter la récente médaille d'or de Virginie Faivre en Autriche, le bourg des hauts de Vevey est le champion vaudois de titres mondiaux de ski. Plus...

La Riviera a vibré avec sa championne

Blonay-St-Légier Les supporters de Virginie Faivre se sont réunis jeudi devant un écran géant pour encourager leur concitoyenne. Plus...

Une Vaudoise championne du monde de half-pipe

Freestyle Virginie Faivre a décroché la médaille d'or en half-pipe aux Championnats du monde de freestyle à Oslo mardi soir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.