Annulations en série, la tiaffe fait suer les organisateurs

OmnisportsLe 12e Women Sport Evasion et les finales de Graines de foot font les frais de la vague de chaleur qui touche la Suisse.

La trentaine d’activités comme la Mobility Wheel proposées par le Women Sport Evasion, n’auront pas lieu cette année, en raison de la canicule.

La trentaine d’activités comme la Mobility Wheel proposées par le Women Sport Evasion, n’auront pas lieu cette année, en raison de la canicule. Image: DONATELLA ROMEO

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les vendeurs de glaces et de climatisations se frottent les mains, pendant que les organisateurs de manifestations sportives s’arrachent les cheveux. La canicule a contraint plusieurs événements majeurs du canton à l’annulation. Des décisions prises pour des raisons évidentes de sécurité, puisque la santé des participants était mise en danger par la montée abrupte du mercure.

Le Women Sport Evasion a annoncé la nouvelle lundi soir sur les réseaux sociaux. Le rendez-vous de «sport-détente au féminin», qui propose des initiations de zumba, de boxe anglaise ou des ateliers de médecine sportive et de diététique, laissera sur la touche les 2600 participantes qui devaient converger vers Vidy le week-end prochain.

Josette Bruchez-Bernasconi, organisatrice, n’a pas voulu prendre de risque. «J’en ai gros sur le cœur, mais la décision est mûrement réfléchie. On annonce une chaleur ressentie de plus de 40 degrés. Nous ne pouvons décemment pas envoyer ces dames dans la fournaise de 9h à 17h. D’autant plus que la plupart d’entre elles cherchent à suivre un maximum d’activités durant la journée. Notre responsable médical a d’ailleurs salué notre décision.»

Si Josette Bruchez-Bernasconi s’était entêtée et avait maintenu l’édition 2019, le staff médical, représenté par la société Hemostaz, aurait dû le signaler à l’Office fédéral de la santé. Et des infrastructures extraordinaires pour rafraîchir les participantes auraient dû être mises en place, générant des coûts astronomiques, sans savoir si ces mesures seraient suffisantes.

Pas de remboursement

Jusque-là, rien à dire. Sauf que le règlement – accepté par toutes les participantes au moment des inscriptions – stipule que «si la manifestation ne peut se dérouler pour des raisons de force majeure (y.c. conditions météorologiques extrêmes), il n’existe aucun droit au remboursement ou au report de l’inscription». Autrement dit, les 65 francs (ou 105 francs pour les deux jours) versés sont a priori perdus. De quoi faire monter la température de certaines participantes. «Nous réfléchissons à une solution qui pourra satisfaire tout le monde», reprend l’organisatrice. Comme un report. Pour autant qu’une date soit libre et que la Ville et la police du commerce donnent leur feu vert. Et que le stade Pierre-de-Coubertin soit disponible. Bref, les organisateurs sont quittes pour une grosse prise de tête et une mauvaise publicité. «Le dégât d’image serait pire, en cas d’accident», relativise avec raison Josette Bruchez-Bernasconi.

Ce samedi devait aussi sacrer les meilleures équipes de juniors D, E et F (7-12 ans) de football du canton. Mais là aussi, les responsables de «Graines de foot» ont tiré la sonnette d’alarme. «Maintenir le tournoi me faisait peur, confie Georges Guinand, créateur et organisateur de l’événement. Je ne prends pas le risque de faire jouer des enfants dans ces conditions. En plus, le stade de la Tuilière est conçu en béton et les terrains en synthétique. Si nous étions à Bois-Gentil ou au Marronnier, je réfléchirais peut-être. Mais là, je n’hésite même pas.»

L’ancien maître d’école de Lucens et ex-président de la commission juniors de l’ACVF (Association cantonale vaudoise de football) connaît son sujet par cœur et sait pertinemment qu’il faut parfois savoir renoncer. «Annuler ne me pose aucun souci, assure-t-il avec sagesse. J’ai d’ailleurs reçu des téléphones d’entraîneurs affirmant que certains parents refusaient d’envoyer leur enfant aux finales de samedi.»

Là aussi, Georges Guinand va devoir faire travailler ses méninges pour tenter de reporter ces finales, qui impliquent 46 équipes de juniors et 520 enfants. «Le problème vient des vacances scolaires, qui commencent le week-end suivant. À la rentrée, les enfants ne feront plus partie des mêmes équipes.»

Ce week-end, d’autres manifestations seront en revanche maintenues. Comme la Coupe romande d’unihockey à Morges, prévue dimanche. L’ambiance sera chaude à Beausobre pour voir les Chiefs d’Apples (dames) et les Riviera Raptors (messieurs) défendre les couleurs vaudoises. les matches auront lieu de 8h30 à 16h45 pour la dernière finale. De quoi suer à grosses gouttes. «Nous maintenons l’événement, tout en prenant des mesures comme la commande supplémentaire d’eau, annonce Carine Noverraz, présidente du club de Yens-Morges, organisateur de la Coupe. Le format des matches permettra aux joueurs de ne pas perdre trop d’énergie. Il sera de 2 fois 15 minutes, au lieu de 2 x 20’, ou 3 x 20’. Cette décision a été prise avant d’apprendre qu’il y aurait la canicule, mais elle tombe à point nommé.»

Créé: 25.06.2019, 20h49

Articles en relation

Un tournoi géant fera vibrer 8000 footballeurs dans le canton

Football Samedi, 753 équipes de juniors disputeront la 19e édition de Graines de foot. Des pros du LS et de YB se souviennent. Plus...

D’anciens pros et des passionnés ont transmis leur amour du jeu

Football Alain Rochat, Julien Staudenmann ou encore Pierre-André Schürmann sont venus encourager la relève à Graines de foot, samedi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...