Passer au contenu principal

Barnabé Delarze est prêt à prendre le large

Vice-champion du monde l’an passé, le Vaudois, associé au Lucernois Roman Röösli, aura des vues sur l’or le 1er septembre à Linz.

Barnabé Delarze est bien décidé à revenir de Linz, où vont se dérouler les Mondiaux d’aviron, avec de l’or autour du cou.
Barnabé Delarze est bien décidé à revenir de Linz, où vont se dérouler les Mondiaux d’aviron, avec de l’or autour du cou.
KEYSTONE

S’il y a trois ans, du côté de Rio, le ciel s’était mis à danser la samba sur le Lagoa Rodrigo de Freitas, il n’est plus question, pour lui, de se faire mener en bateau par qui que ce soit. Depuis ses Jeux manqués au Brésil où il avait plongé ses ambitions dans l’amer, Barnabé Delarze n’a plus de vagues à l’âme mais le vent en poupe, prêt à prendre le large, sur le chemin de la consécration. Associé au Lucernois Roman Röösli avec lequel il a obtenu une médaille d’argent aux Européens en double-scull, début juin au Rotsee, il est bien décidé à décrocher avec son camarade un titre mondial le 1er septembre à Linz, le dernier jour d’une compétition qui démarre ce dimanche.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.