Passer au contenu principal

Coronavirus: Lausanne au secours de Pékin?

SportAccord, le plus grand congrès du sport mondial, pourrait être délocalisé dans la capitale olympique, en raison du risque d’épidémie en Chine.

Illustration
Illustration
Keystone

À un peu plus de deux mois de SportAccord, nul ne sait si le plus grand congrès du sport mondial pourra se tenir comme prévu à Pékin, du 19 au 24 avril. La faute au risque d’épidémie qui plane sur la Chine.

Contactés jeudi, les organisateurs de ce sommet nous ont renvoyés au communiqué de leur président, Raffaele Chiulli, datant d’une semaine. «SportAccord surveille la situation et nous suivons les recommandations fournies par les autorités chinoises, l’OMS et les responsables de la santé du monde entier, indique le dirigeant. Nous sommes également attentifs aux recommandations sur les restrictions de voyage imposées par les compagnies aériennes et les gouvernements.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.