Coronavirus: Lausanne au secours de Pékin?

OrganisationSportAccord, le plus grand congrès du sport mondial, pourrait être délocalisé dans la capitale olympique, en raison du risque d’épidémie en Chine.

Illustration

Illustration Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À un peu plus de deux mois de SportAccord, nul ne sait si le plus grand congrès du sport mondial pourra se tenir comme prévu à Pékin, du 19 au 24 avril. La faute au risque d’épidémie qui plane sur la Chine.

Contactés jeudi, les organisateurs de ce sommet nous ont renvoyés au communiqué de leur président, Raffaele Chiulli, datant d’une semaine. «SportAccord surveille la situation et nous suivons les recommandations fournies par les autorités chinoises, l’OMS et les responsables de la santé du monde entier, indique le dirigeant. Nous sommes également attentifs aux recommandations sur les restrictions de voyage imposées par les compagnies aériennes et les gouvernements.»

Sauver le congrès

À Lausanne, les Services des sports de la Ville et du Canton sont dans les starting-blocks et étudient la possibilité de sauver le congrès. «La principale difficulté est financière, explique Patrice Iseli, chef du Service des sports. Une candidature coûte de l’argent non budgété. Mais notre intérêt est vif. Lausanne est la ville où se trouvent de nombreuses fédérations. Nous impliquer dans cet événement fait du sens. C’est dans notre ADN.»

«Nous impliquer dans cet événement fait du sens. C’est dans notre ADN»

Patrice Iseli, chef du Service des sports de Lausanne

Quand l’Asie éternue, c’est Lausanne qui se remonte les manches pour jouer les pompiers de service. En 2016 déjà, la capitale olympique avait remplacé un pays du Golfe pour cet événement qui attire quelque 2000 personnes (fédérations internationales, détenteurs de droits, médias, etc). «Aucune décision formelle n’a été prise à ce jour, reprend Patrice Iseli, mais les organisateurs seront certainement contraints de délocaliser. De notre côté, nous évaluons la situation et prendrons notre décision d’ici à la semaine prochaine.»

Si elle est candidate, la Ville devra mettre des infrastructures en place, assurer un soutien financier (il se montait à quelques centaines de milliers de francs en 2016) et Lausanne Tourisme devra trouver des chambres d’hôtel.

Par rapport à 2016, la situation est toutefois plus complexe. «Nous avions eu six mois pour nous préparer, se souvient le chef du sport lausannois. Là, nous n’aurions que deux mois.»

Créé: 06.02.2020, 18h54

Articles en relation

A Wuhan, un hôpital de 1400 lits est sorti de terre en dix jours

Chine À l'épicentre du coronavirus, un établissement d'urgence a été construit en un temps record pour faire face à l’afflux de patients. Un deuxième devrait être inauguré dans la semaine. Plus...

Cinq Suisses évacués de Chine resteront en quarantaine

Coronavirus Deux cent cinquante personnes, dont cinq Suisses, ont atterri dimanche sur la base militaire d’Istres (F) et sont à l’isolement. Plus...

Une dizaine de Suisses rapatriés de Chine. Merci la France!

Coronavirus Ces Suisses, qui fuient le Coronavirus, subiront à leur arrivée une quarantaine de 14 jours dans le Sud de la France. Plus...

L'OMS a enfin décrété «l'urgence internationale»

Coronavirus Embarras à Pékin: les ressortissants étrangers sont évacués par avion. La Suisse, elle, fait patienter nos compatriotes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.