Passer au contenu principal

Le cri d’alarme d’un président de club

Homme fort du Judo Kwai Lausanne, David Sueur a alerté les autorités sur le danger encouru par 18'000 clubs.

A l'instar de son combattant Lorenz Held (en blanc), le Judo Kwai Lausanne tente de prendre le dessus sur la situation actuelle.
A l'instar de son combattant Lorenz Held (en blanc), le Judo Kwai Lausanne tente de prendre le dessus sur la situation actuelle.
VANESSA CARDOSO

«Le sport associatif a été oublié!» Président du Judo Kwai Lausanne, David Sueur est inquiet. Il est même choqué par la répartition des 100 millions de francs débloqués par la Confédération. Il l’a signifié dans une missive publiée notamment sur FaceBook et destinée aux autorités. «La moitié de ce montant est destinée aux organisations qui entretiennent des équipes dans des deux plus hautes ligues sportives (football et hockey sur glace) et certaines compétitions du sport d’élite, écrit-il. L’autre moitié bénéficie aux associations organisant des manifestations sportives dans le domaine du sport populaire.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.