Daniel Besse et Sven Riederer se jouent des vagues à Nyon

Triathlon Le triathlète du Rushteam Ecublens conserve son titre national, alors que le médaillé olympique s’impose chez les pros.

Daniel Besse a laissé son premier adversaire à plus de 3 minutes.

Daniel Besse a laissé son premier adversaire à plus de 3 minutes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«La plus grosse difficulté? Me battre avec les vagues. C’était très dur de lutter contre les éléments.» A 36 ans, Sven Riederer a dû faire parler toute son expérience et batailler ferme pour cueillir un précieux succès dans la catégorie National League. Le Zurichois a beau avoir participé quatre fois aux Jeux olympiques et remporté le bronze à Athènes, Poséidon ne lui a fait aucun cadeau, dimanche. Pas plus qu’aux autres engagés du 29e Triathlon de Nyon. Le lac a fait des siennes et les vagues étaient si importantes que les combinaisons en néoprène ont été autorisées pour les concurrents des distances olympiques (1,5 km de natation, 40 km de vélo, 10 km de course à pied). La sécurité avant tout! «Normalement, j’aime le défi que procure ce type de conditions, glisse Loic Prince (19 ans), de Givrins, engagé en Juniors League. Mais là, j’ai nagé avec de l’eau dans les lunettes. C’était vraiment compliqué.»

Des conditions difficiles qui ont toutefois souri aux Vaudois. A commencer par Daniel Besse, du Rushteam Ecublens, champion de Suisse en distances olympiques chez les 18-34 ans. «J’étais venu pour défendre mon titre, explique l’athlète de 25 ans. Je suis donc très heureux d’être à nouveau sur la première marche du podium. D’autant plus que j’ai participé aux Championnats d’Europe d’Ironman il y a un mois. Comme je m’étais préparé pour les longues distances, je reviens d’une période de repos.»

Vainqueur à Nyon avec 3’ 22” d’avance sur son premier dauphin, le champion de Suisse a été quitte pour une grosse frayeur. «Je me suis fait dépasser par un concurrent lors du 2e tour de course à pied. J’ai pensé que je ne serais pas champion et ça m’a mis un coup au moral. Je n’ai su que plus tard, qu’il s’agissait d’un compétiteur d’une autre catégorie.» Le prochain objectif de Daniel Besse sera de taille, puisqu’il a décroché son ticket pour l’Ironman d’Hawaii, le 14 octobre.

Fluri titré en juniors

Un autre Vaudois a fêté un titre national. L’Aiglon Maxime Fluri, 18 ans, est très fier de son 2e succès aux Championnats de Suisse. «C’est une récompense pour tout le travail réalisé à l’entraînement. Cela représente entre 16 et 17 heures d’efforts en dehors du gymnase que je viens de terminer.» Longtemps, Maxime a rivalisé avec les Riederer, Studer et autre Salvisberg. «Je me suis bagarré avec les vagues, comme tout le monde, puis j’ai réussi à intégrer le premier groupe à vélo. Ça allait vite!» Ce talent du triathlon suisse a ensuite suivi les pros jusqu’à la course à pied. Mais après un demi-tour, le tempo imposé par Riederer a eu raison du culot de Fluri. Le jeune Vaudois triomphe tout de même avec 8’’ d’avance sur l’Autrichien Leon Prauger, 2e. A souligner encore les magnifiques podiums aux Championnats de Suisse de Pierre Moraz, de Saint-Légier (3e) et Ludovic Séchaud, de Bussigny (3e en M17).

«Comme une patate»

Parmi les 2266 inscrits à l’épreuve nyonnaise, quelque 200 ont participé à la catégorie «découverte», inaugurée cette année. L’occasion pour chacun de nager un peu moins de 200 m, de pédaler 10,5 km et de courir 2,5 km. «La vache!, s’est exprimée spontanément Lucile Charles de Grandson, en passant la ligne d’arrivée. Il faisait chaud! Mais c’est trop sympa. C’est une chouette compétition qui me donne envie de continuer. Le plus dur, ce sont les transitions. On se sent comme une patate quand on change de discipline. J’ai trouvé cette expérience intéressante, car il faut savoir se gérer. A refaire!»

(24 heures)

Créé: 06.08.2017, 19h48

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des dizaines d'automobilistes ont été bloqués dans le Chablais, pendant plusieurs heures pour certains. La situation était également chaotique sur les routes secondaires parsemées de congères.
(Image: Bénédicte) Plus...