Bien parti, Pully Lausanne perd le fil face à Monthey

BasketballL’équipe lausannoise s’est inclinée 80-76 après avoir mené de 12 points peu après la mi-temps.

Karl Cochran (à d.) a joué un bien mauvais tour à ses anciens coéquipiers.

Karl Cochran (à d.) a joué un bien mauvais tour à ses anciens coéquipiers. Image: Archive/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«On perd tous nos matches dans le quatrième quart-temps», pestait Randoald Dessarzin. L’entraîneur de Pully Lausanne avait de quoi avoir des regrets après la rencontre perdue 80-76 à Monthey, dimanche soir.

On avait pourtant d’abord vu des visiteurs très adroits; 40% de réussite à trois points, 64% à deux points: ces chiffres étaient bien éloignés de ceux des Montheysans, qui réussissaient un tir sur deux.

Après la mi-temps, tout a changé, et le troisième quart-temps a permis aux locaux de revenir au score. «On a eu un déclic dans le vestiaire», se réjouit Maruotto. Le joueur de Monthey fait partie de ceux qui ont su élever le niveau de jeu. De leur côté, les Foxes ont peu à peu perdu leurs moyens. «C’est difficile de pointer du doigt quelque chose en particulier», estimait Alexander Hart. Selon le joueur lausannois, son équipe a perdu de son énergie, au contraire de son adversaire. «Notre basket est devenu statique», déplorait Randoald Dessarzin, avant de souligner les bons changements défensifs de Monthey. Le coach de Pully Lausanne retenait néanmoins plusieurs éléments positifs de ce match. «On peut retirer une certaine fierté de la manière dont on a combattu», notait-il.

Des étudiants qui ne peuvent pas s’entraîner

Seulement l’équipe est trop limitée pour faire une pleine rotation des joueurs. Les Américains ont accumulé les minutes, et les jeunes joueurs n’ont pas pu faire souffler leurs coéquipiers, contrairement à ce qui était prévu au début de la saison. «C’est notre réalité. On a aujourd’hui des étudiants qui ne peuvent pas s’entraîner de la semaine à cause de leurs examens», note Randoald Dessarzin.

Une réalité qui fait mal, mais qui parle également à la formation montheysanne. «Nous ne sommes pas dix à l’entraînement. Impossible de jouer du cinq contre cinq», affirme Manu Schmitt, l’entraîneur chablaisien. C’est ainsi qu’il explique – «mais ne justifie pas» – le manque de rythme de son équipe dimanche. «On savait que ce serait un match difficile. Et ce fut le cas.» Après sa défaite, Pully Lausanne pointe à la dixième place de SB League, devant Starwings Basket et derrière Swiss Central. Prochaine sortie des Foxes: samedi prochain à la Vallée de la Jeunesse (17 h 30) face au leader, les Lions de Genève.

Monthey-Chablais - Pully Lausanne 80-76
(20-22, 18-24, 21-14, 21-16)

Salle du Reposieux, 562 spectateurs.
Arbitres: MM. Novakovic, Marmy et Goncalves.
Monthey-Chablais: Mbala (14), Bavcevic (5), Frease (6), Cochran (27), Reid (6), Maza (2), Fritschi (3), Maruotto (17).
Pully Lausanne: Ugba (21), Pythoud (4), Wilson (12), Wade (18), Hart (10), Louissaint (3), Pierce (8), Rodriguez.

Créé: 13.01.2019, 18h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.