Double vent de fraîcheur sur le Lausanne Marathon

Course à piedUne météo d’hiver et la rayonnante étudiante de Chardonne Simone Troxler ont animé une belle 26e édition.

Simone Troxler a créé un bel exploit en 2 h 44’16.

Simone Troxler a créé un bel exploit en 2 h 44’16. Image: JEAN-BERNARD SIEBER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Par des températures de 3 à 8 degrés, l’épreuve reine du populaire Lausanne Marathon a été remportée par le Marocain Alaa Hrioued et la Française Aline Camboulives, en respectivement 2h22’16 et 2h43’14. Au total, 11'407 coureurs ont bravé la météo (lire encadré).

L’exploit vaudois du jour a été l’œuvre de Simone Troxler. L’étudiante en médecine domiciliée à Chardonne progresse rapidement. L’an dernier, elle avait réussi un petit exploit en se classant troisième du Lausanne Marathon en 2h55.

Le Lausanne Marathon, c’est spécial : j’étudie dans cette ville, j’habite à Chardonne. Au départ, c’est comme si je rentrais à la maison.

Une année plus tard, dans le vent et le froid, elle a couru plus de 10 minutes plus vite pour terminer deuxième en 2h44’16. «Quand je pars, j’ai juste envie de courir. C’est ça qui compte, de pouvoir être dehors, de se libérer l’esprit, peu importe le résultat», s’exclamait-elle radieuse à l’arrivée. Amoureuse de course à pied, le jeune talent adore la région: «Le Lausanne Marathon, c’est spécial: j’étudie dans cette ville, j’habite à Chardonne. Au départ, c’est comme si je rentrais à la maison. Avec le lac et les vignes, tous les encouragements des amis, c’est vraiment génial!»

Les études avant tout

À 22 ans, l’ex-gymnaste promet de faire parler d’elle ces prochaines années: «Les études passent avant tout, mais j’essaie de placer la course dans mon programme: j’aimerais continuer les deux à fond.»

Côté masculin, la meilleure performance nationale et cantonale du jour a été réussie par le sympathique coureur de Puidoux et fidèle du Lausanne Marathon Cédric Pache, 8e en 2h36’55: «Je n’ai été gêné ni par la pluie ni par le vent. Je suis content de ma course, d’autant que pour la première fois j’ai couru la deuxième moitié de mon marathon plus vite que la première!»

Hrebec solide mais battue

En lice sur semi-marathon, la star régionale et 28e du marathon des Championnats d’Europe de Berlin, Laura Hrebec, a réussi une performance solide mais s’est fait voler la vedette dans les derniers mètres. La victoire est revenue à l’Éthiopienne Israel Silass Geletu en 1h15’43, 9 secondes devant la Chablaisienne: «Je ne m’attendais pas à ce chrono. Je suis contente, ce n’était pas évident: j’ai eu froid. J’étais en tête jusqu’au 18e kilomètre. Ensuite l’Éthiopienne m’a passée. Je l’ai reprise, mais elle m’a battue dans la longue dernière ligne droite d’arrivée, au sprint. Elle avait plus de vitesse et… était plus jeune.»

Victoire éthiopienne chez les hommes également avec le Lausannois d’adoption Alemayehu Wodajo en 1h06’56, deux minutes devant l’Aiglon François Lebœuf auteur d’un chrono record de 1h08’51: «Quand les premiers ont accéléré vers la mi-course, j’ai tenu un moment, avant de lâcher. Avec le 4e, on s’est relayé, puis j’ai réussi à le lâcher à Lutry. C’est la meilleure course à plat de ma vie», jubilait le 22e des Championnats d’Europe de course de montagne.

Doublé kényan sur 10 km, avec Bernard Matheka, qui gagne pour la 4e fois de suite, et Mercyline Jeronoh.

Créé: 29.10.2018, 07h03

30'000 personnes ont bravé le froid



En plus des 11'407 coureurs, plus de 1000 bénévoles ont contribué à la grande fête lausannoise, qui a vu un total de près de 30'000 personnes s’enthousiasmer pour la course à pied. Dans le froid et le vent, sauf pendant quelques minutes à l’heure de l’apéro.

Loin des températures estivales de ces derniers jours, il a fait entre 3 et 8 degrés au maximum durant la journée. «Pour courir, c’était parfait, soufflaient la plupart à l’arrivée. On n’a même pas tellement senti le vent, aussi côté chronomètre.» Autre son de cloche chez les bénévoles. «Oh là là, c’était dur: on a eu les mains gelées dès 8h30», a raconté l’équipe responsable de la distribution des cadeaux après la ligne d’arrivée. Pas facile non plus pour les spectateurs. «Heureusement que l’ambiance dans les aires de départ et d’arrivée est excellente: ça réchauffe», a soufflé Maria, l’épouse hispanique d’un coureur bien connu de la région.

Josette Bruchez, secrétaire générale de l’épreuve, était radieuse: «On nous annonçait une météo catastrophique, de la pluie, de la neige, des rafales de vent, même de la tempête. Depuis dix jours, j’avais peur. Samedi, ça s’annonçait mal.

Au final, ça a été une grande réussite: vers 11 h 05, il y a même eu quelques rayons de soleil. Et le temps est resté sec tout du long!»

On compte 18,1% des 13'475 inscrits qui n’ont pas pris le départ. C’est 2% de moins que lors de l’édition sous la neige en 2013. Par beau temps, il y a en général quelque 11% de défections.

Articles en relation

Lausanne Marathon victime de ventes sauvages de nougats

Vaud Des individus qui se prétendent fournisseurs officiels de la course collectent de l’argent auprès des clients des terrasses. Plus...

À Lausanne, le Marathon devient un élément de stratégie touristique

Course à pied Fini la course au nombre d’inscrits. L’épreuve lausannoise mise sur le confort, la performance et les émotions. Plus...

Pour Tadesse Abraham, le record n’a pas d’âge

Marathon Récent vainqueur de Morat-Fribourg, le Genevois s’attaquera en janvier aux 2 h 05’11’’ de la star anglaise Mo Farah. Sans changer son plan d’action. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...