Passer au contenu principal

VolleyballLa fuite des talents se poursuit au LUC

Le club vaudois enregistre un cinquième départ. Pressenti à Chênois, Karim Zerika a fait ses valises.

Zerika s'est révélé sous les ordres de Giaccardi, remportant deux titres de champion avec le LUC.
Zerika s'est révélé sous les ordres de Giaccardi, remportant deux titres de champion avec le LUC.
Archive, Keystone

Double champion de Suisse en titre, Lausanne va devoir repartir de zéro ou presque la saison prochaine. Le LUC a perdu cinq de ses sept titulaires. Karim Zerika a en effet annoncé qu’il quittait Dorigny. Le central de 23 ans s’était imposé comme une pièce essentiel du schéma de l’entraîneur Max Giaccardi.

Une équipe à reconstruire

«Après trois années intenses et deux titres de champion de Suisse, j’ai senti qu’il était temps pour moi d’aller chercher un nouveau défi, a confié l’un des meilleurs espoirs du volleyball suisse. Je tiens à remercier le club et les supporters pour ces beaux moments. A bientôt!» Le Lausannois n’a pas encore précisé le nom de sa nouvelle équipe mais des contacts sont en cours avec le rival lémanique: Chênois.

Ce printemps, le LUC était qualifié pour la finale de la Coupe de Suisse et restait toujours en course pour défendre son titre national. Giaccardi devra construire une nouvelle équipe pour la saison 2020-2021. Outre Zerika, les Universitaires ont déjà laissé partir Stevanovic, Hohne, Jokela et Del Valle. Le contrat de ces quatre étrangers n'a pas été prolongé. De son côté, le capitaine français Adrien Prével devrait être fidèle au poste du côté de Dorigny.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.