Graines de foot sème le respect dans tout le canton

FootballUn trophée du fair-play récompensera les équipes les plus respectueuses, samedi sur 24 sites.

Georges Guinand (à dr.) distribue le matériel à Anthony Vulliemin de Pully Football, dont la fameuse coupe fair-play.

Georges Guinand (à dr.) distribue le matériel à Anthony Vulliemin de Pully Football, dont la fameuse coupe fair-play. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Marre des incivilités et des comportements déplacés. Cette année, Graines de foot a décidé de récompenser les équipes qui auront une attitude irréprochable. Sur les terrains, comme en dehors. Ainsi, une coupe fair-play sera attribuée aux bons élèves. «Granges-Marnand avait introduit ce système il y a quatre ans, se souvient Georges Guinand, big boss du tournoi qui fait jouer 8000 juniors. Nous nous sommes inspirés de cette démarche individuelle pour la généraliser sur les 24 sites de l’édition 2018.»

Précurseur, Pierre Savary, président d’honneur de Granges-Marnand, se réjouit. «Des entraîneurs arrivaient avec la volonté de gagner à tout prix, bien que ce ne soit pas l’esprit du tournoi. Alors, pour féliciter ceux qui ont le meilleur comportement, nous offrons huit ballons. Un pour chaque membre de l’équipe plébiscitée.» Samedi, quatre critères seront pris en considération pour obtenir la coupe fair-play: le comportement de l’entraîneur, celui des joueurs, celui des supporters, ainsi que l’ordre et la propreté des équipes. Ce sont les arbitres et les organisateurs locaux qui évalueront les quelque 700 formations engagées.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Au sein des clubs, les responsables saluent cette initiative. «Je trouve le concept très profitable, cela permettra d’éduquer tout le monde, commente Jean-Marie Cornu, président du FC Chavornay Sports. Par le passé, il nous est arrivé de connaître des soucis avec des parents virulents envers l’arbitrage.» Marc-Olivier Bersier, responsable du tournoi de Saint-Prex, abonde: «Le gros souci, ce sont les parents. Ils voient tous leur gamin jouer au Real ou à Barcelone. Malheureusement, ils oublient les règles fondamentales du fair-play. Les jeunes qui s’occupent de l’arbitrage se font parfois insulter. Le but du tournoi est de donner du plaisir aux enfants.»

Marc-Olivier Bersier fera tout pour préserver l’esprit du jeu. «Je vais surveiller les équipes de près, promet-il. Celles qui ne joueront pas le jeu seront éliminées d’office de cette coupe fair-play.»

Créé: 07.06.2018, 16h19

Un tournoi en Afrique

Dans le cadre d’un voyage au Sénégal avec l’ONG SuissePartage, Georges Guinand a organisé un tournoi à M’bour. Précisément sur le terrain en terre battue qui a vu évoluer des talents tels que Konaté (ex-Sion) ou Mané (Liverpool). «Nous avons bourré nos valises de T-shirts, de médailles et de sacs. Chacun des 192 enfants – certains venus de la brousse – a ainsi reçu un souvenir», raconte l’ex-instituteur de Lucens. Georges Guinand n’a pas emmené de coupe fair-play dans ses bagages. «Cela aurait été superflu, car il n’y a jamais eu de contestation pendant les matches. Les enfants écoutaient religieusement les consignes des entraîneurs.» Au Sénégal, l’ex-président de la commission juniors de l’ACVF a eu un coup de cœur. À tel point qu’il va organiser un tournoi l’an prochain au même endroit. «Cette fois, nous amènerons un container rempli d’équipements et de matériel sportif», promet-il.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.