Lausanne crée l’exploit avant de s’effacer

Basket 3x3À domicile, les Lausannois accèdent aux demi-finales de l’épreuve Masters du World Tour.

Natan Jurkowitz et ses co-équipiers de l'équipe lausannoise ont battu les Serbes 11 à 10.

Natan Jurkowitz et ses co-équipiers de l'équipe lausannoise ont battu les Serbes 11 à 10. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils s’appellent Harlem, Barcelone, Hambourg Liman ou encore Korolev. Non, il ne s’agit pas des patronymes des nouveaux personnages de La Casa de Papel, mais bien de celui des équipes de basket 3 contre 3 venues braquer la place Centrale de Lausanne, le week-end dernier. Dans leurs plans, ces formations qui portent toutes le nom de la ville qu’elles représentent, visaient les 30'000 dollars réservés au vainqueur de cette épreuve certifiée «Masters». Une timbale qui est revenue à Harlem, dans une finale 100% américaine face à Princeton (21-15). Les New-Yorkais ont ainsi mis fin à trois ans de disette étasunienne dans un Masters.

Les Nos 1 au tapis

Mais la grosse surprise de la journée de samedi est à mettre au crédit de Lausanne. La bande à Gilles Martin devait absolument éliminer Liman (Serbie), tête de série No 1 du tournoi, pour décrocher la place de demi-finaliste qu’elle visait avant le week-end. Une performance que le quatuor lausannois (le jeu se joue à trois, avec des changements volants) a relevée avec brio. En bloquant le jeu des Serbes, les locaux ont trouvé la clé pour venir à bout des Nos 3 mondiaux (11-10). «C’était la seule solution. Si tu ne joues pas hyperdéfensif, tu ne gagnes pas face à ce genre d’équipe», explique Westher «King Wes» Molteni.

Soutien de champions

Cette débauche d’énergie a pourtant coûté cher aux Lausannois. Face à Princeton, ces derniers ont littéralement explosé. Exsangues, ils ne sont pas parvenus à produire le jeu précis et inspiré vu lors de leurs premières sorties du week-end. «Le résultat de 22-10 est sans appel, admet Marco Lehmann, déçu par la tournure des événements. Le public a pourtant été formidable. Je suis Zurichois, mais quand je viens ici, je me sens à la maison. Ici, c’est toujours spécial tant le soutien est fort.» Un sentiment partagé par Natan Jurkovitz. «Malheureusement, lors de cette demi-finale, nous n’avons pas été à la hauteur de ce public. Il nous a offert un soutien de champions. Mais nous, nous n’avons pas su être des champions. On a mal géré notre effort.» Lausanne n’a toutefois pas démérité et a remporté de précieux points dans l’optique de disputer les JO. «Il s’agissait de notre premier Masters de la saison, poursuit Jurkovitz. Il nous en reste trois. Si nous arrivons à chaque fois au même stade, nous nous qualifierons pour la finale du World Tour au Japon. Nous avons déjà fait une progression fulgurante au classement et nous comptons ne pas nous arrêter là.»

Recherche de sponsors

Avec le spectacle offert depuis quelques saisons, Lausanne séduit. À tel point qu’il a obtenu 45'000 francs dans un crowdfunding. Ainsi que le soutien d’un horloger. «Pour ne songer qu’au 3x3, nous aurions besoin de 300'000 à 400'000 francs par saison. Or, nous n’avons récolté que 30% de cette somme», relève Gilles Martin. Lausanne brille sur le terrain, mais ne roule toujours pas sur l’or

Créé: 25.08.2019, 08h03

Articles en relation

Magistral, Lausanne se reprend et file en quart

Basket 3x3 À la place Centrale, Gilles Martin et ses acolytes perdent sur le buzzer face à Harlem, puis se qualifient en éliminant Lyon (19-14). Plus...

La place Centrale vit au rythme du 3x3

Basketball Le World Tour revient ce vendredi et ce samedi, à Lausanne. Plus...

La Suisse fait sensation contre l’Islande

Basketball L’équipe nationale disputera les qualifications pour l’Euro 2021 grâce à sa large victoire (109-85) obtenue mercredi soir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...