Passer au contenu principal

Lausanne se met en quatre pour célébrer le basket 3x3

Après le succès populaire de 2017, le World Tour fait escale dans la capitale olympique. Cette fois, l’entrée sera payante.

Spectaculaire, le basket 3 contre 3 revient faire son show à la Place centrale, vendredi et samedi.
Spectaculaire, le basket 3 contre 3 revient faire son show à la Place centrale, vendredi et samedi.
FIBA

«Si je ferme les yeux, je vois les fans qui crient, je sens la chaleur, j’entends le bruit et la foule venue nous soutenir.» Gilles Martin en a encore des frissons. Il y a tout juste un an, le Team Lausanne dont il fait partie réussissait l’exploit de se hisser en finale de l’étape lausannoise du World Tour de basket 3x3. «C’était un moment magique, reprend le basketteur vaudois. Accéder à ce stade de la compétition, qui plus est à Lausanne, est un privilège rare.»

La courte défaite concédée face à Novi Sad Al-Wahda (20-15) n’altère pas les souvenirs de la formation suisse qui avait disposé des Nos 1 mondiaux en poule de qualification. La place Centrale avait totalement chaviré pour ce format pétillant qui se retrouvera au programme olympique, en 2020.

La recette du 3x3 est diablement efficace. Prenez un panier, construisez une arène tout autour et faites monter l’ambiance avec de la musique et un speaker survolté. La FIBA (la fédération internationale) a réussi à dynamiser son sport grâce à cette formule magique, où deux équipes de trois joueurs s’affrontent dans un duel aussi acharné que court (10 minutes par match).

Un juste calcul

Faire du neuf avec le 3x3 était un juste calcul, à en croire le succès populaire rencontré l’an dernier sur la place Centrale, à Lausanne. Le parcours de Gilles Martin et de ses complices, conjugué à la gratuité de l’événement a attiré des milliers d’amateurs et de curieux.

Cette année, il faudra mettre la main au porte-monnaie pour s’assurer une place. «L’an dernier, les spectateurs se sont rués sur les sièges, se souvient Pascal Duperret, de Grand Chelem, responsable de l’événement. À tel point que dès qu’une personne se levait pour chercher à boire, son siège était immédiatement occupé par quelqu’un d’autre. Pour permettre au public de vivre l’événement dans de bonnes conditions, nous avons décidé de faire payer l’entrée.» Jeudi, la moitié des tickets avaient déjà trouvé preneur, en prélocation.

Qu’on se rassure, les prix restent abordables: 70% des billets (gradins de 1000 places) coûtent 5 francs. Les qualifications et phases de poules, ainsi que les quarts de finale sont à ce tarif (10 francs pour les sièges-baquets). Comptez une thune supplémentaire pour la session comprenant les demi-finales, finale, shoot-out et dunk contest. «Cette adaptation n’est pas un moyen de remplir les caisses, assure Pascal Duperret. Les rentrées ne représentent qu’une petite partie des 400 000 francs de budget.» Un budget qui comprend un prize money de 75 000 dollars, dont 30 000 promis aux vainqueurs.

Une somme qui pourrait revenir au Team Lausanne. «Notre but est de gagner cette édition, affirme Gilles Martin. Nous avons l’équipe pour réussir l’exploit. Mais en basket 3x3 tout peut aller très vite. On peut très bien perdre en qualifications comme remporter la finale.»

L’équipe de Gilles Martin est composée de quatre joueurs (dont un remplaçant). Le Vaudois sera accompagné de Marco Lehmann, Westher Molteni et de Badara Top, lequel remplace Natan Jurkovitz, touché au ménisque droit. «Il faut venir nous voir, insiste Gilles Martin. Quand nous voyageons, les autres trouvent notre équipe dingue. On essaie toujours d’être de bonne humeur, d’avoir le sourire et une bonne «vibe». Mais sur le terrain, nous sommes appliqués. La FIBA nous perçoit d’ailleurs comme l’équipe la plus spectaculaire du circuit.»

Avec les meilleurs du monde

Dès ce vendredi, huit des dix meilleurs trios du monde seront présents. Les Suisses sont actuellement 12es. «Notre rang va nous avantager, estime Gilles Martin. Nous serons considérés comme des outsiders. À nous d’en profiter, nous avons tout à gagner.»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.