Passer au contenu principal

Le LUC décroche le 8e titre de son histoire

Les Vaudois n'ont pas tremblé face à Näfels dans le troisième match de cette finale de LNA (victoire 3-1).

Le LUC célèbre sa victoire.
Le LUC célèbre sa victoire.
Keystone

Le LUC a mis fin à une attente de dix longues années. Après trois finales perdues, les Universitaires ont remporté l'Acte III face à Näfels et décorché le 8e titre de champion de leur histoire. Les Vaudois ont survolé cette série au meilleur des matches (3-0) en ne perdant que deux petits sets au total.

Comme jeudi dans l'Acte II, Jonas Kvalen a porté les siens. Le viking norvégien a permis au LUC d'arracher un premier set plus que compliqué (25-22). Omniprésent, le numéro 9 a notamment fait oublier les erreurs d'un Adrien Prével en dedans.

Le sursaut de Näfels

La tension a inévitablement rendu la tâche des Vaudois plus compliquée dans ce match potentiellement décisif. Näfels n'a pourtant pas réussi à profiter de la nervosité du LUC. Le passeur Matyas Demar - qui culmine à plus de deux mètres - a incarné les difficultés des Alémaniques à lire le jeu offensif des Lausannois. Dans la deuxième manche, il a suffi d'une bonne série de Karim Zerika au service pour que les Vaudois mènent 2-0.

Dos au mur, les Glaronais n'ont longtemps pas trouvé la solution pour faire douter le LUC dans le troisième set. Ces derniers ont pourtant tergiversé au moment de conclure. Les trop nombreuses erreurs individuelles dans le camp vaudois ont permis à leur adversaire d'enchaîner six points (de 17-14 à 17-20). Näfels en a profité pour insinuer le doute dans les esprits lausannois (25-23, 2-1).

Del Bianco tue le match

Nicholas Del Bianco, peu en vue jusque-là, a rapidement dissipé les inquiétudes dans la quatrième manche. Au service, le Canadien (Ndlr: au filet sur l'image ci-dessous) a creusé un trou insurmontable (de 5-4 à 12-4) grâce notamment à deux aces.

Par la suite, le LUC a tranquillement géré pour s'offrir le 8e titre de son histoire au terme d'une saison maîtrisée du début à la fin.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.