Passer au contenu principal

Marc Gottofrey: «La Fête d’Unspunnen est plus difficile qu’une fédérale»

Le Challensois fait partie des cinq Vaudois sélectionnés pour ce rendez-vous qui n’a lieu que tous les 6 ans à Interlaken.

Couronné à 20 reprises, Marc Gottofrey s'apprête à vivre sa première Fête d'Unspunnen, le week-end prochain.
Couronné à 20 reprises, Marc Gottofrey s'apprête à vivre sa première Fête d'Unspunnen, le week-end prochain.
CHANTAL DERVEY

Devant son domicile challensois, Marc Gottofrey vient de garer sa Skoda bleue. Sur l’aile de l’Octavia, figure son nom accompagné d’un drapeau suisse et de la mention «Schwinger-Team» (équipe de lutte). «C’est mon sponsor qui me l’a fournie. Ma seule obligation: me rendre aux fêtes de lutte avec.» Face à notre étonnement de voir un lutteur romand sponsorisé, l’apprenti agriculteur de 22 ans nous éclaire. «Schenker Storen a sélectionné 13 ambassadeurs dans tout le pays. Outre la voiture, cette entreprise, qui adore notre sport, fournit casquette, gourde, veste, pull, ceinture, chaussettes, polo, short, bonnet et même un sèche-cheveux. En plus, chaque année, nous sommes invités à Davos pour assister à la Coupe Spengler, puisque Schenker Storen est partenaire du tournoi.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.