Marcel Ries, graveur de coupes d’Europe

FootballDepuis 10 ans, cet entrepreneur de Servion est le graveur officiel de l’UEFA. Il sera en lice dès mercredi soir, en Ligue Europa.

Dans ses locaux de Servion, Marcel Ries simule le gravage du trophée de la Ligue des nations qui sera remis le 9 juin à Porto.

Dans ses locaux de Servion, Marcel Ries simule le gravage du trophée de la Ligue des nations qui sera remis le 9 juin à Porto. Image: CHANTAL DERVEY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Servion est connu loin à la ronde pour son zoo et son théâtre. Mais parmi les 2000 habitants de la commune joratoise, l’un d’entre eux a droit chaque année à son quart d’heure de gloire. Plus spécifiquement après les finales de la Ligue des champions, de la Ligue Europa et de la Supercoupe. Ce sont en effet les mains de Marcel Ries que l’on voit à la TV, en train de graver le nom des vainqueurs sur les différents trophées remis par l’UEFA. Et cela fait une décennie que ça dure!

«C’est par le biais d’un fournisseur commun que j’ai pu entrer à l’UEFA, en tant que graveur officiel, raconte le spécialiste en tôlerie et en découpe laser. À l’époque, Michel Platini recherchait une personne capable de faire ce travail directement après le match. Il fallait être rapide, discret et précis.» Depuis qu’il a reçu ce mandat, Marcel Ries n’a manqué aucune finale. Au début, il voyageait en classe business, logeait dans les palaces et travaillait dans les zones VIP. Aujourd’hui, le glamour a laissé la place au fonctionnel. Il grave dans des locaux techniques ou à proximité des salles de conférences et des studios TV.

«En général, je peux voir la première mi-temps du match. Mais à la pause, je file pour préparer mon matériel»

Lorsque les caméras immortalisent le travail du Vaudois de 52 ans, la pression monte. Deux cents millions de téléspectateurs le scrutent simultanément, lors de la Ligue des champions. «Dans cette fonction, on n’a pas droit à l’erreur, admet-il. Le chablon ne doit pas bouger et comme la caméra se met juste au-dessus de moi, cela rajoute un peu de stress.» Pour bien faire son boulot, Marcel Ries a besoin de 15 à 20 minutes. «En général, je peux voir la première mi-temps du match. Mais à la pause, je file pour préparer mon matériel. Un officiel vient ensuite m’annoncer le nom du lauréat. Lors de la finale de la Ligue Europa, je dois d’abord graver le nom de l’homme du match sur un prix souvenir. Puis, je m’occupe du trophée qui sera remis à l’équipe victorieuse.»

Pour réaliser sa tâche dans les meilleures conditions, le Servionnais reçoit la coupe originale à son domicile, plusieurs semaines avant la finale. Dernièrement, le trophée de la Ligue des nations se trouvait dans son atelier. Un beau bébé de 7,5 kg d’argent et de 71 cm de haut, emballé dans des sacs en tissu et transporté dans une caisse métallique. «Je dessine moi-même les chablons avec le nom de chaque finaliste, détaille le graveur. Je les façonne de sorte qu’ils épousent parfaitement l’arrondi de la coupe. Je vais la chercher moi-même à Nyon. La première fois que j’ai transporté le trophée de la Ligue des champions dans mon coffre, je n’en menais pas large.»

Pour des raisons de sécurité, Marcel Ries confectionne plusieurs jeux de chablons. Il en emmène un dans ses valises et un autre qu’il conserve sur lui, au cas où la compagnie perdrait ses bagages. «À l’aéroport, au moment de passer les portiques de sécurité, les douaniers m’interrogent à chaque fois sur ces objets. Et il y en a toujours un qui aimerait garder le chablon correspondant à son équipe favorite.»

Entouré de stars

Lors de ses dix ans d’activité à l’UEFA, le graveur a vu défiler des centaines de stars du ballon rond. «Les joueurs passent juste devant moi, explique-t-il. Malheureusement, on m’a fortement déconseillé de prendre des selfies ou de demander des autographes.» Marcel Ries, qui suit les matches plus assidûment seulement depuis qu’il collabore avec l’UEFA, a en revanche pu approcher d’autres célébrités comme la chanteuse Zara Larsson ou le prince William.

Le pire souvenir de ce chef d’entreprise coïncide avec sa première finale. «En 2009, j’ai failli manquer l’avion pour Istanbul, qui décollait de Genève. Pour assurer le coup, je suis parti de chez moi trois heures avant mon vol, le jour même de la compétition. Malgré les précautions prises, un accident de la route a bloqué la circulation. Si bien qu’à l’heure d’embarquer, j’étais coincé au contournement de Crissier. Finalement, comme d’autres passagers se trouvaient dans la même situation, l’avion nous a attendus et j’ai pu rejoindre la Turquie à temps. Depuis cet épisode, je pars toujours la veille de la finale, histoire d’éviter un coup de stress inutile.» Cette année, Marcel Ries enchaîne les voyages. Après Bakou et Madrid, il rejoindra Porto pour la Ligue des nations, où il pourra assister à la demi-finale Portugal - Suisse.

«Mon souhait serait de proposer mes services pour la Coupe du monde de foot, les GP de Formule 1 ou pour le hockey sur glace»

À chaque fois qu’il voit les images de remise de coupe, il ressent la même fierté. «La plupart des gens ignorent mon activité pour l’UEFA. Je trouve sympa qu’une entreprise qui a pignon sur rue à Servion et à Moudon grave ces trophées prestigieux. Mon souhait serait de proposer mes services pour la Coupe du monde de foot, les GP de Formule 1 ou pour le hockey sur glace.»

Désormais, lorsque vous verrez deux mains graver la coupe de la Ligue Europa ou celle de la Ligue des champions à la TV, vous saurez que ce sont celles de Marcel Ries, un entrepreneur de Servion

Créé: 28.05.2019, 20h24

Finale de la Ligue Europa

Mercredi 29 mai à 21h.
Chelsea - Arsenal à Bakou

Articles en relation

Arsenal et Xhaka en finale contre Chelsea

Football Les Gunners sont allés gagner 4-2 à Valence et se sont qualifiés pour la finale de la Ligue Europa. Les Blues ont battu Francfort aux tirs au but. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.