Maude Mathys et Kilian Jornet s’offrent un récital à Sierre - Zinal

Course de montagneLa Vaudoise et le Catalan pulvérisent les records de la Course des cinq 4000, vieux de 11 et 16 ans. La Boyarde raconte son exploit.

Au bout de leur formidable course, Maude Mathys et Kilian Jornet ont été accueillis par une foule enthousiaste et une mascotte bondissante.

Au bout de leur formidable course, Maude Mathys et Kilian Jornet ont été accueillis par une foule enthousiaste et une mascotte bondissante. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans l’aire d’arrivée, Maude Mathys a produit un show inattendu. Avant même d’avoir franchi la ligne, l’athlète d’Ollon a fait des bonds en l’air avec la mascotte de Sierre-Zinal, avant de la prendre dans les bras. Une célébration rare pour la Vaudoise de 32 ans qui traduit merveilleusement sa joie de mettre pour la première fois à son palmarès la Course des cinq 4000. «Il me restait 10 mètres à parcourir et je me suis dit qu’il fallait profiter de ces instants avec le public.» Encouragée par quelque 13'000 spectateurs, Maude Mathys (2 h 49’ 20”) a réalisé une course parfaite, abaissant de 5’ 06” le record jusque-là détenu par la Tchèque Anna Pichrtova, en 2008. Un exploit de taille pour la Chablaisienne qui améliore sa meilleure marque personnelle de 14 minutes.

Appel à un guérisseur

Mais comment s’est-elle débrouillée pour réussir ce temps canon, en dépit d’une entorse à une cheville qui la faisait souffrir depuis trois semaines? «J’ai fait tout ce qui était possible pour ne pas avoir mal. J’ai pris un antidouleur avant de partir et le physio a mis du tape sur mon pied. J’ai même appelé un guérisseur qui a travaillé sur moi la nuit précédant la course pour anesthésier ma cheville. Et ça a marché. J’ai aussi beaucoup bu pour éviter les crampes qui m’avaient joué des tours par le passé. Résultat: j’ai vécu une course idéale. Il n’y a qu’à la fin que j’ai eu un petit doute, car je commençais à avoir des crampes. Mais heureusement, il ne restait alors que 500 m à parcourir.»

«Tout a été réuni pour réussir un chrono de référence qui, je pense, sera dur à battre»

Dans la forme de sa vie, Maude Mathys a construit son succès dès la montée initiale. Elle a d’abord suivi la triple lauréate de l’épreuve, Lucy Murigi, mais la Kényane a très vite perdu pied et a fini par abandonner. «Je suis partie seule et je me suis retrouvée avec des hommes qui sont d’habitude plus rapides que moi, raconte la triple championne d’Europe en titre. Je sentais bien que j’étais en forme. Tout a été réuni pour réussir un chrono de référence qui, je pense, sera dur à battre.» Mention spéciale à sa dauphine bernoise Judith Wyder qui, elle aussi, a fait mieux que le précédent temps de référence, en 2 h 54’20.

Grâce à ce record, Maude Mathys empochera une jolie prime de 5000 francs assortie aux 1800 francs promis aux vainqueurs des catégories dames et hommes.

Une timbale que Kilian Jornet a également décrochée. Le Catalan de 31 ans était lui aussi en feu dans cette traversée du val d’Anniviers (31, 6 km de long pour un dénivelé positif de 2200 m). La question était de savoir qui du génial Espagnol ou de l’Érythréen Petro Mamu allait abaisser le record de Jonathan Wyatt (2 h 29’12). La réponse est: les deux! Mais c’est Kilian Jornet qui a coupé la ligne d’arrivée le premier, lui qui avait annoncé haut et fort vouloir faire sien ce record que personne n’avait battu depuis 2003.

«Je me sentais léger»

Avec un temps de 2 h 25’ 35”, il empêche Mamu d’entrer dans l’histoire de Sierre-Zinal. Kilian Jornet rajoute du même coup un septième titre à son palmarès (un autre record) sur l’épreuve et entre un peu plus encore dans l’histoire du trail. «Aujourd’hui, j’avais les jambes depuis le départ, commente le héros du jour. Je me sentais léger. J’ai poussé et à la fin j’ai fait l’effort pour terminer. Battre le record de Jonathan Wyatt est juste génial.»

Créé: 11.08.2019, 20h36

Articles en relation

Maude Mathys: «Pour une fois, je vais forcer sur mon corps»

Course de montagne Malgré une cheville en vrac, la Boyarde de 32 ans jouera la gagne dimanche, lors de la 46e édition de Sierre-Zinal. Plus...

Kilian Jornet court pour rester vivant

Ultra-trail Ce dimanche, le prodige catalan visera un septième titre à Sierre-Zinal. Mais plus que le palmarès, il cherche surtout à donner du sens à ses exploits. Plus...

À Sierre-Zinal, on a vécu un petit enfer dans un coin de paradis

Course à pied Reportage au cœur de la course des «Cinq 4000», entre fascination et jambes lourdes. Plus...

Entre Sierre et Zinal, Enzo Bravata a donné une baffe à son surpoids

Course à pied L’entrepreneur vaudois, 44 ans, 115 kilos, voulait croire encore en son corps qui malmenait son cœur et sa pression. Alors il s’est inscrit pour la course de 32 km. Sans la connaître. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.