Maude Mathys a savouré son deuxième titre européen

Course de montagneL’athlète d’Ollon raconte son incroyable doublé, réalisé dimanche, à Skopje.

Attendue au tournant, Maude Mathys a su gérer la pression pour s'imposer en Macédoine.

Attendue au tournant, Maude Mathys a su gérer la pression pour s'imposer en Macédoine. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«En franchissant la ligne d’arrivée, ma première pensée a été: «Yes, je l’ai fait». Je me suis dit que toutes les heures d’entraînements et les sacrifices consentis avaient finalement payé.» Au bout du fil, Maude Mathys est heureuse d’avoir réussi un incroyable doublé. En attendant sa valise à l’aéroport, l’athlète d’Ollon raconte tout son bonheur. Celui d’avoir vaincu la pression. Car dimanche, à Skopje, la championne d’Europe en titre était attendue au tournant. «Je dirais que la victoire de l’an passé m’a apporté plus de satisfactions, car il s’agissait de mon premier podium dans un rendez-vous majeur. Mais c’est vrai que cette année, j’ai dû composer avec ce statut de favorite.»

La pression s’est dissipée dès le coup de pistolet du starter. La Vaudoise a pris les devants pour compter 1’50” d’avance après le premier des deux tours. «J’ai vu que personne ne suivait derrière. Alors, j’ai foncé.» Maude Mathys a fini en trombe, avec un chrono de 52’32” et un écart de 4’11” sur sa dauphine. «Comme je savais que j’avais de l’avance, j’ai pu savourer les derniers mètres», commente-t-elle.

Ce deuxième titre d’affilée aux Européens de course de montagne n’engendrera pas de retombées financières extraordinaires. «On ne gagne rien, précise la Boyarde de 31 ans. Juste une médaille. En termes de reconnaissance, en revanche, l’impact est palpable. On me qualifie de championne d’Europe dans les médias. Et ça fait plaisir.» Professionnelle depuis le début de l’année, Maude Mathys estime que ce nouveau statut n’a rien changé pour elle. «Je dois juste poster plus de photos et de vidéos sur les réseaux sociaux, en gardant les logos de mes partenaires bien visibles.»

Le prochain objectif de la Vaudoise sera Sierre-Zinal. Avec une envie: gagner. Et si possible en battant le record de l’épreuve (2 h 54’). Décidément, plus rien n’arrête Maude Mathys.

Créé: 02.07.2018, 19h37

Articles en relation

Maude Mathys: «Si je ne faisais que du marathon, je finirais par déprimer»

Course à pied La spécialiste des courses de montagne lance sa véritable carrière sur marathon ce dimanche à Zurich. Un nouveau défi. Plus...

Drôle, entière et désormais pro, Maude Mathys se veut ambitieuse

Course à pied L’athlète d’Ollon est soutenue par plusieurs sponsors, dont un horloger. Objectif: se qualifier pour le marathon des JO de Tokyo. Plus...

Maude Mathys, une supermaman héroïne de Morat-Fribourg

Course à pied L’athlète d’Ollon raconte comment elle a battu la championne du monde de course de montagne pour triompher en 1 h 00’ 17”. Plus...

Maude Mathys: «Je m'entraîne parfois quand les enfants dorment encore»

Course à pied La championne d’Europe de course de montagne visera au moins une médaille aux Mondiaux dimanche. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.