Passer au contenu principal

Le premier-lieutenant a Tokyo dans le viseur

Quinze fois champion de Suisse au pistolet, Steve Demierre passe jusqu’à 8 heures par jour au stand qu’il a bâti dans sa maison.

À chaque fois qu’il tire, sa précision est chirurgicale. Son geste est sûr. Sa respiration maîtrisée. Grâce à des pulsations oscillant entre 42 et 45 battements, Steve Demierre parvient à garder son calme pour atteindre son objectif: une cible placée à 10 mètres, dont le score parfait de 10 se situe sur un cercle de 9 mm de diamètre.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.