Passer au contenu principal

Une séance d’entraînement par 35 degrés au Mont-sur-Lausanne

Le triathlète Adrien Briffod prépare les JO dans une salle hypoxique simulant 3000 m d’altitude et 50% d’humidité.

Le triathlète Adrien Briffod s’entraîne en salle chauffée et dépressurisée chez MotionLab, pour se préparer aux conditions des JO de Tokyo. (Photo:©Florian Cella/24Heures)
Le triathlète Adrien Briffod s’entraîne en salle chauffée et dépressurisée chez MotionLab, pour se préparer aux conditions des JO de Tokyo. (Photo:©Florian Cella/24Heures)
Florian Cella

Ces derniers jours au Mont-sur-Lausanne, le mercure est monté à 35 degrés. Le taux d’humidité s’est même élevé à 50%. Pour une fois, le réchauffement climatique n’y est pour rien. C’est au cœur des anciens entrepôts Switcher que le triathlète Adrien Briffod a trouvé ces conditions d’entraînement pas comme les autres.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.