Passer au contenu principal

SportAccord renonce à Pékin, Lausanne candidate

Le congrès mondial pourrait rebondir dans la capitale olympique, en avril.

Le coronavirus a fait une victime de plus. Après les Mondiaux indoor d’athlétisme et le GP de Chine de F1, c’est au tour du plus grand congrès du sport mondial de tousser. SportAccord doit renoncer à se tenir du 19 au 24 avril, en raison des risques d’épidémie. «Nous avons pris la douloureuse décision que SportAccord 2020 n’aura pas lieu à Pékin, a décrété Raffaele Chiulli, président du congrès, via un communiqué. Au cours des dernières semaines, nous avons suivi de près le développement de l’épidémie […]. Nous croyons en la capacité du gouvernement et du peuple chinois de venir à bout de cette guerre contre le virus.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.