Les sportifs vaudois touchent de l’argent et lâchent des perles

SoutienLa Fondation Fonds du sport vaudois a distribué 515 000 francs sous forme de bourses à Servion.

Sur la scène du Théâtre Barnabé à Servion, les sportifs du canton ont brillé par leurs interventions.

Sur la scène du Théâtre Barnabé à Servion, les sportifs du canton ont brillé par leurs interventions. Image: PAS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quatre-vingt-sept athlètes ont reçu mardi à Servion l’une des bourses de la Fondation Fonds du sport vaudois. Chacun a reçu une somme allant de 4000 à 12 000 francs provenant des bénéfices de la Loterie Romande. Des athlètes aussi connus que Charlotte Chable, Fanny Smith, Pat Burgener, Barnabé Delarze, Maude Mathys étaient notamment présents. Le geste le plus fair-play a été celui de Lea Sprunger. La championne d’Europe a renoncé à son chèque de 12 000 francs, au profit de quatre autres sportifs méritants.

Pas bonne, la fondue des JO!

En tout, 515 000 francs ont été remis à 38 femmes et à 49 hommes, issus de 35 disciplines. Mais avant de passer au bancomat du Fonds du sport vaudois, certains récipiendaires présents à Servion ont lâché quelques perles sur la scène du Théâtre Barnabé. Ainsi, le snowboarder Pat Burgener a raconté ses souvenirs des JO 2018. Avec notamment la fondue de la Maison suisse à PyeongChang qui n’était pas du tout à son goût. «Comme ils ne pouvaient pas importer du fromage, ils ont fait de la fondue suisse avec du fromage coréen», a-t-il justifié.

1000 m de dénivelé au réveil

Lauréat de la Coupe du monde de Skyrunning (course de montagne) Pascal Egli a pour sa part expliqué dans un calme olympien qu’il sortait de chez lui le matin pour gravir 1000 m de dénivelé avant de partir au travail. Pour rappel, le Leysenoud a le cerveau aussi musclé que ses mollets. Ce scientifique, doctorant en glaciologie et en géomorphologie, parle sept langues. En courses, il ne cède que 3 minutes à Kilian Jornet, sur un effort de 2 h 30’!

Voyage, voyage

Maud Jayet, qui a qualifié un bateau pour les JO de Tokyo, a pour sa part fait rêver le public en annonçant qu’elle passait 270 jours par année en voyage. Ses destinations? L’Australie, les Canaries, le Portugal. À propos de ses études en droit: «J’ai toujours eu de la facilité à ne pas aller aux cours.» Avant de préciser que cela ne l’empêchait pas d’avoir de bonnes notes. L’illustration parfaite d’un esprit sain, dans un corps sain, qui plus est avec une touche d’humour.

Créé: 07.05.2019, 22h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...