Passer au contenu principal

Surdoué des rings, un Lausannois de 14 ans fait l’admiration de son coach

Marwan Maslard a du punch et du talent. Il a notamment remporté la Ceinture des trois nations à Ovada (Italie).

Marwan Maslard peut profiter de la riche expérience et les conseils de son coach, Fouad Ben Saoud, dans la salle du Vieux-Moulin, à Lausanne.
Marwan Maslard peut profiter de la riche expérience et les conseils de son coach, Fouad Ben Saoud, dans la salle du Vieux-Moulin, à Lausanne.
FLORIAN CELLA

«Il n’y a personne d’autre que toi qui peut croire en tes rêves.» Cette phrase n’est pas sortie de la bouche de Platon, Socrate ou Aristote, mais de celle d’un jeune boxeur de 14 ans. Marwan Maslard (ne prononcez pas le s) a frappé les esprits dernièrement en remportant la Ceinture des trois nations à Ovada, en Italie. Et pour y croire, ce combattant y croit. Même le coach du Club lausannois de boxe, Fouad Ben Saoud, n’en revient pas des facultés du jeune surdoué. «Quand je l’ai vu, j’ai directement su qu’il ferait un bon boxeur», explique l’entraîneur tunisien. Et d’ajouter: «Les talentueux sont rares. Je les repère tout de suite, c’est mon métier.»

Le plus incroyable, c’est que Marwan n’a commencé la boxe qu’en septembre 2017 et a combattu pour la première fois en mars 2018. «Avant cela, je pratiquais le taekwondo, raconte l’écolier. Mais je trouvais qu’on n’utilisait pas assez les poings. Alors, j’ai tenté la boxe.»

N’allez surtout pas penser que le jeune Lausannois est un bagarreur qui a été envoyé sur le ring pour se défouler et canaliser son trop-plein d’énergie. Dans la cour de récré, Marwan ne joue pas des poings. «Parfois, les copains me demandent comment on boxe et je leur montre, sinon je garde cela pour mes entraînements quotidiens.»

«Maigre et méchant»

Ses parents le soutiennent dans sa démarche, même si voir son garçon se battre peut parfois déranger. «Au début, ma maman trouvait ça très bien, d’autant plus que ses frères pratiquaient ce sport. Mais les premières fois où je suis rentré à la maison avec des marques sur le corps, elle m’a demandé pourquoi je persistais dans cette activité.» Même René, son père, n’est pas toujours à l’aise. «La première fois, ça fait bizarre de voir son fils recevoir des coups», avoue celui qui transporte Marwan aux quatre coins de la Suisse et à l’étranger.

En juin, le vice-champion de Suisse a remporté l’or du tournoi international Black Forest, en étant désigné meilleur boxeur. Il a aussi reçu le prix du meilleur combat. «Il a toutes les qualités pour réussir une belle carrière, atteste Fouad Ben Saoud. Il est technique, tactique, il a du cœur, du courage. Ses autres atouts? Il détient un crochet extraordinaire, il esquive bien. Il envoie des directs, des uppercuts, il possède un bon jeu de jambes. Il doit encore progresser dans plusieurs domaines, comme la garde, la force de frappe, les déplacements. Mais il est costaud pour son âge. Je me retrouve un peu en lui. Quand j’étais enfant, j’étais maigre et méchant. Lui, il est adorable hors du ring, mais une fois qu’il boxe il sait aussi montrer les dents.»

----------

Voir aussi:Série vidéo: Joue-la comme un pro

----------

Avec ses bacchantes frisées et son béret, le coach Fouad Ben Saoud a la gueule de l’emploi. Il semble sortir directement de films comme «Raging Bull» ou «Rocky». Dans son club du Vieux-Moulin, l’entraîneur de 67 ans n’a qu’une envie: accompagner son poulain le plus loin possible. «Il a les capacités de boxer aux Jeux olympiques de la Jeunesse, en 2022. Je ne laisserai pas mon boxeur à quelqu’un d’autre. D’ailleurs, j’aimerais lui passer le flambeau pour qu’il me succède au club.» Une perspective qui plairait au principal intéressé. Lequel caresse plusieurs rêves. Dont celui de devenir champion olympique.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.