Passer au contenu principal

Les sportifs de Macolin ont fini par plier bagage

Dernier bastion des athlètes d'élite suisses, le centre d'entraînement du Seeland a fermé ses portes ce vendredi. Un cas d'infection y a été révélé.

Le centre d'entraînement de Macolin sera désert au moins jusqu'au 19 avril.
Le centre d'entraînement de Macolin sera désert au moins jusqu'au 19 avril.
Keystone

Le «cas» Macolin a fait couler beaucoup d'encre. Alors que les Suisses se confinaient chez eux et que les rassemblements de plus de cinq personnes devenaient proscrits, le centre d'entraînement bernois semblait comme nager à contre-courant. Moyennant une certaine prudence et un respect poussé des mesures d'hygiène en vigueur, les athlètes d'élite y étaient en effet les bienvenus, pour relancer ou poursuivre leur entraînement mis à mal par la pandémie de Coronavirus. Les règles étaient claires: pour entrer, il fallait montrer patte blanche. Soit subir un confinement total de cinq jours, le décompte recommençant à chaque fois que le sportif quittait les lieux, pour mieux l'inciter à rester.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.