Stade-Lausanne-Ouchy a lancé sa saison de Challenge League

FootballLe néo-promu lausannois a donné le coup d’envoi à cette nouvelle aventure, lundi après-midi.

Image d'illustration

Image d'illustration Image: VANESSA CARDOSO

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est sous le soleil et avec le sourire qu’Andrea Binotto a lancé, lundi sur le coup de 16 h 30 à Vidy, la première saison de Challenge League de l’histoire du FC Stade-Lausanne-Ouchy. Une nouvelle et incroyable aventure – le club végétait encore en 2e ligue inter il y a sept ans – que le Petit Poucet de la catégorie aborde avec pas mal d’inconnues. À commencer par un contingent qui, à quelque cinq semaines des trois coups officiels, n’affiche logiquement pas encore complet, même si, lundi, le SLO a officialisé l’arrivée du jeune attaquant de 18 ans d’Étoile Carouge Zeki Amdouni – quatre buts en finales de promotion – et la prolongation du contrat du latéral Steve Samandjeu. Auxquels il faut ajouter les renforts des Nyonnais Chentouf et Delley ainsi celui de l’Yverdonnois Eleouet. «Nous cherchons encore au minimum un gardien et deux défenseurs centraux, résume le technicien lausannois. Pour ce second poste, j’ai toujours un espoir d’accueillir Jérémy Manière qui effectue cette semaine un test avec Xamax. Je lui souhaite d’obtenir un contrat en Super League mais si ça ne devait pas se faire, il serait le bienvenu chez nous.»

En attendant la décision de l’ancien joueur du LS, le SLO a commencé sa préparation avec trois éléments à l’essai, deux Français, dont un autre défenseur central, et un jeune joueur du FC Zurich M21. «D’après ce que je sais, nous avons le plus petit budget de Challenge League (ndlr: on articule le chiffre de 1,5 million), continue Andrea Binotto. L’exercice s’annonce donc d’autant plus compliqué que nous devrons aussi nous expatrier à Nyon. Mais peu importe. Plutôt que de nous plomber le moral, toutes ces difficultés vont nous motiver davantage encore. Mais pour espérer nous en sortir, il serait judicieux de profiter de l’enthousiasme de cette promotion pour bien commencer le championnat.»

Pour réussir son entame de saison, le SLO a aussi renforcé son staff avec un nouvel entraîneur assistant, Marcos Carballo, et un préparateur physique venu de Vevey United, David Reymond. «La préparation, conclut le coach lausannois, pourra ainsi être davantage personnalisée. Les joueurs seront également astreints à un important travail de renforcement musculaire.» Un premier pas vers plus de professionnalisme qui portera vite ses fruits, espère-t-on du côté de Vidy.

Créé: 17.06.2019, 20h50

Matches de préparation

26 juin Sion - SLO à Crans-Montana (18 h).
29 juin Échallens - SLO à Assens (17 h).
3 juillet SLO - Servette à Saint-Prex (18 h).
12 juillet SLO - Nantes à Vidy.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.