Passer au contenu principal

Stan Wawrinka claque une double mise au point

Impérial sur le court, le Vaudois a recadré une presse avec laquelle s’est installé un décalage. Une affirmation rare et forte.

Solide sur son service malgré un pourcentage de premières balles moyen, Stan Wawrinka a surclassé l’Uruguayen Pablo Cuevas.
Solide sur son service malgré un pourcentage de premières balles moyen, Stan Wawrinka a surclassé l’Uruguayen Pablo Cuevas.
Keystone

La dernière fois qu’il avait foulé le central de Saint-Jacques, Stan Wawrinka venait de conquérir New York, pointait au troisième rang mondial et commençait à s’inquiéter pour son genou. C’était il y a trois ans. Une autre époque, peut-être même une autre carrière? Telle est la question qui escorte le retour de «Stanimal» à Bâle, entretenue par une exigence un peu déformée, parfois maladroite. Une forme de pression sociale qui veut qu’au royaume des Swiss Indoors, tout doit toujours rentrer dans l’ordre et les champions redeviennent vite des champions.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.