Star Forward navigue en eau trouble

Hockey sur glaceLe seul club vaudois de MySports League traverse des semaines difficiles malgré le récent partenariat conclu avec le Lausanne HC.

Seuls 10 joueurs – dont 2 ne sont pas qualifiés – et deux gardiens étaient comme d’habitude présents vendredi à l’entraînement avec Christian Ponti.

Seuls 10 joueurs – dont 2 ne sont pas qualifiés – et deux gardiens étaient comme d’habitude présents vendredi à l’entraînement avec Christian Ponti. Image: CHRISTIAN BRUN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Rien ne va plus au Star Forward. Alors que le partenariat conclu ce printemps avec le Lausanne HC aurait dû amener une importante sérénité et aiguiser ses ambitions sportives, le club morgien de MySports League (3e division) traverse une grosse crise qui pourrait avoir de tristes conséquences pour lui. En septembre, à l’aube d’une saison prometteuse, Stéphane Pasche, le président du Star Forward, nous annonçait qu’une relégation en 1re ligue «signifierait inévitablement la fin de la collaboration avec le LHC».

Une petite crainte que les premiers résultats semblent balayer. Malgré le départ précipité – pour surmenage – de Laurent Perroton, à la fois entraîneur et directeur sportif. Un premier signal fort que tout ne tourne pas rond, dont on a très vite la confirmation par les chiffres. Depuis le 6 octobre et une victoire contre Wiki, Star Forward reste sur une série de sept défaites successives. Pour dégringoler de la 2e à la 9e place du classement. Soit sous cette barre qualificative pour les play-off et synonyme de maintien automatique.

Il y a une semaine, Christian Ponti, entraîneur intérimaire, et Yann-David Lahache, capitaine, lançaient un véritable cri d’alarme dans nos colonnes. «Nous ne sommes que huit joueurs qualifiés pour jouer à l’entraînement, soufflaient les deux hommes, et malgré le renfort de juniors Élite du LHC, l’effectif reste beaucoup trop court. Avec l’accumulation des matches (pour les Élite) et des minutes (pour les autres), le risque de blessures augmente.»

Mercredi 31 octobre

Pour mieux comprendre la situation, nous nous rendons aux Eaux-Minérales. Pour assister, avec 50 autres curieux, dont pas plus de dix ont dû payer leur entrée, au match de championnat contre Thoune. On tombe nez à nez avec un Stéphane Pasche visiblement pas très heureux de lire les doléances de son entraîneur et de son capitaine dans la presse. «J’ai vu que vous avez essayé de me joindre hier, dit-il, mais je n’ai pas eu le temps de vous répondre. Je vous appellerai sans faute lundi prochain pour vous donner ma version des faits. Et puis il n’y a pas non plus vraiment de quoi s’inquiéter. Le LHC n’a-t-il pas, lui aussi, perdu six matches de suite avant de redresser magnifiquement la barre?» Sur la glace, Star Forward s’incline 5-1 après avoir valeureusement tenu tête aux Bernois durant une trentaine de minutes. Au terme de la partie, le président se rend, le visage fermé, dans le vestiaire des joueurs.

Vendredi 2 novembre

Sur le coup de 19 h 45, les joueurs se retrouvent pour un entraînement sous les ordres de Christian Ponti. Ils sont douze, dont deux gardiens. «Il est très compliqué de faire du bon boulot dans ces conditions», regrette le coach. Le gardien Joël De Simone va plus loin: «C’est nous qui avons convoqué le président dans le vestiaire mercredi. Pour avoir des explications sur les raisons pour lesquelles Laurent Perroton ne revient pas à la barre. D’après ce que je sais, il est prêt et il le lui a dit. Mais M. Pasche ne veut rien entendre. Au lieu de répondre clairement à nos questions, il a préféré nous répéter les mêmes salades que celles qu’il nous avait déjà racontées à Yverdon cet été. À savoir que des renforts devraient bientôt arriver. Mais on n’y croit plus. Le seul qui est en mesure de convaincre de bons joueurs de nous rejoindre, c’est Laurent Perroton!»

Samedi 3 novembre

Star Forward devait recevoir Valais-Chablais ce soir-là, mais le match est reporté, d’un commun accord. «Nous avions entendu que notre adversaire, en manque de joueurs, pourrait être contraint de ne pas jouer cette partie, explique Nicolas Burdet, directeur sportif du club valaisan. Du coup, par amitié, et aussi parce que nous avions notre repas de soutien la veille au soir, nous avons décidé ensemble de reporter ce match. Aussi parce qu’un forfait aurait jeté du discrédit sur la MySports League.» Un renvoi que Christian Ponti apprécie à sa juste valeur. «Comme à Sierre le mois dernier, nous aurions dû jouer à deux blocs seulement. Face à un adversaire comme Valais-Chablais, le match aurait pu tourner à la farce.»

Lundi 5 novembre

Après un week-end de repos bienvenu, Christian Ponti retrouve ses joueurs en début de soirée. Comme chaque lundi, les habitués sont accompagnés de cinq juniors Élite B du club. De quoi mieux préparer tactiquement les deux échéances qui se profilent. Star Forward doit en effet se déplacer dans le canton de Berne pour y affronter Wiki mardi, avant de s’en aller à Neuchâtel mercredi dans le cadre des qualifications pour la prochaine Coupe de Suisse. «Le président m’a promis qu’il allait faire le nécessaire pour que trois joueurs du HC La Vallée (1re ligue) nous rejoignent au plus vite en licence B, précise Ponti. On verra si cette fois les faits suivront les paroles…»

Ce même lundi, un observateur averti nous glisse au creux de l’oreille que «la situation de ce club est très préoccupante. On est en train de le détruire. La présence du président est devenue un vrai problème pour Star Forward…»

Des questions à l’attention de Stéphane Pasche, on en avait préparé plusieurs. Mais, malgré les promesses faites mercredi, il a préféré nous envoyer un petit message pour nous dire qu’il nous «recontactera dès que ce sera le bon moment». Même silence du côté de John Fust, le responsable de la formation au LHC. «Peut-être faudra-t-il attendre que le Star soit dernier pour que le LHC commence à s’inquiéter de notre situation», soupire, un brin désabusé, Christian Ponti. Ce qui ne devrait plus tarder, à voir la spirale négative dans laquelle l’équipe est engluée. (nxp)

Créé: 06.11.2018, 07h59

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.