Le TdR revisitera A Travers Lausanne. Bouffées de nostalgie en prime

Eddy Merckx devant Luis Ocana et Raymond Poulidor au sommet du Petit-Chêne en 1973.

Eddy Merckx devant Luis Ocana et Raymond Poulidor au sommet du Petit-Chêne en 1973. Image: ASL Docphoto

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils n’ont pas le goût âpre de ceux de Paris-Roubaix mais les pavés d’A Travers Lausanne, intimement liés à l’épreuve, suffisent aux inconditionnels. Le 3 mai, lors du chrono final de 17,3 km du Tour de Romandie, le peloton empruntera les pentes du Petit-Chêne (15%) et de la Mercerie (17%). Depuis sa création en 1940, la course de côte, concoctée par les membres de la Pédale Lausannoise, suit un cycle immuable: vivre, mourir, ressusciter.

L’édition initiale reste gravée dans les mémoires. Marquée par l’avènement de Kubler, A Travers Lausanne est la première course dont le reportage est réalisé en direct, avec gravage simultané des disques dans la voiture de reportage, en roulant. Au micro, l’inénarrable Squibbs électrise la foule.

La difficulté à réunir des coureurs de premier plan et le manque d’intérêt des politiques sonnent le glas de la course en 1949. Elle renaît de ses cendres en 1967. Elle coïncide avec les 50 ans de la Pédale Lausannoise. Entre Ouchy et Sauvabelin, 50 000 spectateurs applaudissent à la victoire de Poulidor. L’année suivante, A Travers Lausanne propose deux ascensions en une. A la montée en ligne s’ajoute un chrono. En 1980, Schmutz clôt le chapitre II de l’histoire.

Le 3e et dernier volet sera écrit entre 1996 (Rominger) et 2001 (Evans) en collaboration avec Le Cyclophile Lausannois. Placée au sortir du Tour, celui de l’affaire Festina, A Travers Lausanne 1998 tourne au plébiscite. 50 000 spectateurs disent leur attachement aux champions. Pour leur plus grand soulagement. Dès 2002, la classique est – déjà – incorporée au TdR. Selon la volonté des édiles de la Ville et de l’organisateur Marc Biver, directeur d’IMG, et nouveau patron de la Boucle romande. L’histoire est un éternel recommencement.

Créé: 27.12.2014, 21h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...