Gauff s'offre la tenante du titre et rejoint Hingis

TennisA 15 ans, l'Américaine a éliminé la tenante du titre Naomi Osaka, 6-3 6-4, au 3e tour de l'Open d'Australie.

L'Américaine a fait parler sa puissance.

L'Américaine a fait parler sa puissance. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Osaka n'a plus dépassé le 4e tour d'un tournoi du Grand Chelem (US Open 2019) depuis qu'elle a remporté coup sur coup l'US Open 2018 et l'Open d'Australie 2019. Gauff, qui avait déjà battu sa compatriote américaine Venus Williams au premier tour, affrontera la Chinoise Zhang Shuai (35e) ou une autre Américaine, Sofia Kenin (15e), pour une place en quarts de finale.

Elle n'avait encore jamais joué le tableau principal à Melbourne, mais elle avait déjà atteint les huitièmes de finale d'un tournoi du Grand Chelem, l'an dernier à Wimbledon où elle s'était fait un nom en dominant, déjà, l'aînée des soeurs Williams. «Il y a deux ans, je perdais au premier tour du tournoi junior et me voilà ici aujourd'hui, c'est fou !», s'est-elle exclamée.

«Je me suis simplement dit qu'il fallait que je joue point par point et que je continue à me battre car on ne sait jamais ce qu'il peut se passer sur un court de tennis», a-t-elle ajouté après avoir nettement dominé l'ex-No 1 mondiale sur le court Rod Laver, du nom du champion australien, seul joueur à avoir réussi le Grand Chelem... deux fois. «Je n'ai jamais rencontré Rod Laver, mais il faudrait qu'on organise un rendez-vous, il me faut un selfie avec lui pour Instagram», a lancé l'adolescente.

Elle ne sera que la quatrième joueuse de moins de 16 ans, dans l'histoire de l'ère Open, à jouer un 8e de finale en Australie. La dernière était une certaine... Martina Hingis, en 1996.

Créé: 24.01.2020, 10h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.