Novak Djokovic et Rafael Nadal, les inséparables

TennisDimanche, le Serbe et l'Espagnol sont attendus en finale de l'Open d'Australie pour un nouveau morceau d'histoire.

Rafael Nadal et Novak Djokovic vont s'affronter dimanche pour la 53e fois.

Rafael Nadal et Novak Djokovic vont s'affronter dimanche pour la 53e fois. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le No 1 mondial Novak Djokovic et son dauphin Rafael Nadal, trentenaires rugissants dans la force de l'âge, rejouent dimanche à Melbourne la rivalité la plus récurrente du tennis moderne et poursuivent leur interminable chasse aux records en finale de l'Open d'Australie.

«C'est le plus grand rival que je n'ai jamais eu, sur toutes les surfaces. Certains de nos matches ont été des tournants importants dans ma carrière. Ils m'ont poussé à repenser mon jeu. Ces rencontres ont fait de moi le joueur que je suis aujourd'hui, sans aucun doute», a expliqué «Nole», assuré de rester sur le trône du tennis mondial à l'issue de la quinzaine australienne. «Ces matches sont ceux pour lesquels vous jouez. Des finales de Grand Chelem, jouer contre vos plus grands rivaux à leur meilleur niveau, que demander de plus? C'est là où vous voulez être», a bien résumé Novak Djokovic.

Du 53e face-à-face entre le Serbe et l'Espagnol, resteront une nouvelle fois quelques pages d'histoire. S'il s'impose, Rafael Nadal (32 ans) reviendra à deux longueurs du record de couronnes en Grand Chelem de Roger Federer, avec un 18e trophée majeur. Novak Djokovic (31 ans) est lui en quête d'un septième titre record à l'Open d'Australie, son quinzième au total.

Le match bijou de 2012

En Grand Chelem, avantage pour le gaucher de Manacor, avec neuf victoires à cinq, y compris en finale (4-3). Leur seul duel à Melbourne est resté dans les annales: il y a sept ans, en 2012, la finale, remportée par «Djoko» en cinq sets (5-7 6-4 6-2 6-7 (5/7) 7-5), s'était éternisée pendant 5h53'!

Que le «Djoker» soit au rendez-vous de la finale de l'Australian Open n'a vraiment rien d'une surprise. C'est un peu plus étonnant d'y retrouver «Rafa», qui fait du côté de Melbourne Park son retour après plus de quatre mois hors circuit, la faute à une flopée de bobos (genou, abdominaux, cheville opérée et cuisse). Et qui, avant la quinzaine, restait sur quatorze forfait ou abandons sur ses quinze derniers tournois sur dur!

Pour Nadal, ça fait longtemps

Mais Rafael Nadal, avec un service remodelé, la volonté d'écourter les échanges et les matches, et ainsi allonger sa durée de vie sur le circuit, a impressionné tout au long du tournoi. Même son futur adversaire en convient. «Il a été impressionnant. Il a amélioré son service, il a un geste légèrement différent qui fonctionne très bien, qui lui a permis d'écourter les points et d'économiser de l'énergie, estime Djokovic. Ajouter à toutes les qualités qu'il a dans son jeu beaucoup de points gagnants sur son service, ça le rend beaucoup plus difficile à jouer.»

Preuve de sa forme épatante, le Majorquin n'a pas laissé échapper le moindre set pour rallier la finale. Ça ne lui était jamais arrivé à Melbourne! Le natif de Belgrade, lui, en a perdu deux (un contre Shapovalov au 3e tour, un contre Medvedev en 8es). Le hic pour Nadal, c'est qu'il reste sur une série de sept revers sur dur face à Djokovic, qu'il n'a plus battu depuis plus de cinq ans sur cette surface. C'était en finale de l'US Open en 2013.

Alors, fin de série dimanche?

Créé: 26.01.2019, 19h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.