Rafael Nadal renonce à Indian Wells et Miami

TennisLe tennisman espagnol fera l'impasse sur la tournée américaine en raison d'une blessure à la cuisse. De quoi faire les affaires de Federer.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Comme Stan Wawrinka, Rafael Nadal fera l'impasse sur les deux Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami. Le Majorquin souffre toujours de cette blessure à la cuisse qui l'a contraint à l'abandon à Melbourne.

Après avoir jeté l'éponge en quart de finale de l'Open d'Australie devant Marin Cilic, Rafael Nadal devait effectuer sa rentrée cette semaine à Acapulco. Mais il a finalement déclaré forfait au Mexique après avoir ressenti à nouveau des douleurs à l'entraînement lundi.

«J'ai besoin de récupérer», avoue Rafael Nadal dans un communiqué. Il entend, comme Stan Wawrinka, tout miser sur la saison sur terre battue qui doit le conduire vers une onzième couronne à Roland-Garros.

Ce double forfait de Rafael Nadal offre pratiquement l'assurance à Roger Federer de conserver sa place de no 1 mondial jusqu'aux trois coups de la saison sur terre battue. Le Majorquin ne pourra pas défendre les 990 points gagnés l'an dernier à Acapulco (finale), Indian Wells (1/8 de finale) et Miami (finale). A l'issue du tournoi de Miami, son total de points s'élèvera ainsi à 9770 points.

Crédité pour sa part aujourd'hui de 10'105 points, Roger Federer en remettra 2000 en jeu à Indian Wells et à Miami. Le Bâlois devra en gagner 666 pour toujours devancer Rafael Nadal. Deux demi-finales à Indian Wells et à Miami seront ainsi suffisantes pour qu'il demeure le no 1. (afp/nxp)

Créé: 02.03.2018, 18h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...