Thabo Sefolosha: «Je puise de la motivation supplémentaire dans la finale perdue»

BasketballDe retour en Suisse, Thabo Sefolosha a inauguré hier à Blonay son 6e camp d’été pour jeunes. Le défenseur vaudois revient sur sa fabuleuse saison avec Oklahoma City, finaliste de NBA.

Thabo Sefolosha s'est confié à Blonay.

Thabo Sefolosha s'est confié à Blonay.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Avec 15 jours de recul, quel sentiment vous laisse la défaite en finale de NBA contre Miami?
Un sentiment de déception subsiste, forcément. C’est frustrant de perdre si près du but. Mais avec le recul et les jours qui passent, je me dis que nous avons réalisé quelque chose de grand. Les aspects positifs de la saison prennent peu à peu le dessus. En fait, je puise dans la finale perdue de la motivation supplémentaire pour travailler dur cet été et essayer d’aller au bout, avec l’équipe, la prochaine fois.

Qu’a-t-il manqué à votre équipe pour aller au bout, justement?
Peut-être quelques kilos supplémentaires dans la raquette. Je pense aussi que ça c’est joué sur l’envie aussi. Lorsqu’on a perdu deux matches consécutifs, à Miami, j’ai senti qu’on se disait «Finalement, ça n’est déjà pas si mal d’être en finale». Miami, qui avait perdu en finale l’an dernier, voulait ce titre davantage que nous.

Quel est votre programme cet été?
Là, je sors de deux semaines de repos total, sans basket. Cette semaine, je vais reprendre progressivement l’entraînement. Sinon, à part ma préparation personnelle, je vais me consacrer à trois évènements ces prochains jours : mon camp pour jeunes qui réunira deux volées de 130 à 150 jeunes cette semaine et la semaine prochaine à Blonay, le match de gala (ndlr : entre l’équipe de Suisse et une sélection formée par Thabo Sefolosha) qui clôturera ce camp le 20 juillet aux Galeries du Rivage, à Vevey, et enfin le Thabo Rivella Games, le 22 juillet à Ouchy. Je vais aussi profiter de ces deux mois en Suisse pour consacrer du temps à mes deux filles et à ma famille car la saison NBA ne m’en laisse guère le loisir.

Retrouvez l'interview complète dans notre édition de demain!

Créé: 09.07.2012, 18h20

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.