Les Trophées du Muveran, loin de tout mais au plus près de la sécurité

Ski-alpinisme1320 coureurs s’élanceront dimanche des Plans-sur-Bex. Les préserver des dangers de la montagne constitue un sacré défi pour les organisateurs.

L'arrivée au sommet du fameux couloir du Pacheu représente un moment fort en émotion pour les patrouilleurs.

L'arrivée au sommet du fameux couloir du Pacheu représente un moment fort en émotion pour les patrouilleurs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pas la moindre portion de piste. Les Trophées du Muveran sont la seule course de ski-alpinisme à se disputer dans sa totalité en milieu naturel. Et quelle nature! Entre Les Plans-sur-Bex et Derborence, via le mythique col du Pacheu pour les adeptes du Trophée classique, et en y ajoutant encore, pour les candidats au Super-Trophée, les très alpins couloirs Pegnat et du Brotset, le «Muveran» offrira dimanche, à trois semaines de la Patrouille des Glaciers, un test grandeur nature aux skieurs-alpinistes. Le caractère âpre, sauvage, de ce fabuleux «terrain de jeu» complique d’autant ce qui constitue, pour le président Sylvain Fame et son équipe, la «première des priorités»: la sécurité.

Sous les Muverans

Pas question d’envoyer les coureurs au casse-pipe. «Le pire, pour nous, explique Sylvain Fame, ce sont des prévisions météo incertaines car la décision de rester dans le secteur du Muveran ou d’opter pour le parcours de remplacement (ndlr: sur le domaine skiable de Villars-Gryon) doit être prise le lundi précédant la course afin que nous ayons le temps de monter les infrastructures, puis de déployer les bénévoles sur le terrain et équiper le parcours.»

Bonne nouvelle: les repérages effectués durant le week-end pascal et des cieux annoncés favorables pour cette fin de semaine permettent de maintenir cette 69e édition à l’ombre des Muverans, avec départ et arrivée aux Plans-sur-Bex. A l’heure qu’il est, la seule «petite incertitude» tient à la qualité de la neige: pas sûr qu’elle permette aux candidats au vertige d’aller défier Pacheu, Pegnat et Brotset.

Pacheu, pas Pacheu?

Sans lui, le «Muveran» n’est plus tout à fait le «Muveran». Beaucoup de coureurs ne s’inscrivent que pour se confronter à ses 45 degrés de pente moyenne (maximum à 52 degrés) et 300 m de dénivellation. Seulement, le Pacheu prend un malin plaisir à se faire désirer. Si la douceur de ces dernières semaines a favorisé les organisateurs en purgeant les couloirs de façon naturelle, sa persistance complique aujourd’hui leur tâche. «D’ici à dimanche, nos guides et spécialistes feront encore des analyses pour évaluer la stabilité du manteau neigeux, explique Sylvain Fame. On n’envoie pas comme ça 1000 personnes dans un couloir comme le Pacheu. Les 300 à 400 coureurs qui peuvent s’y trouver en même temps, le jour de la course, représentent un poids de 30 à 40 tonnes. Pour l’instant, malgré un fœhn violent sur les crêtes, ça se présente plutôt bien, mais au moindre doute nous modifierons le parcours.»

Hier, le Pacheu a été équipé de deux cordes fixes et des marches y sont taillées. Pour la suite, le ciel décidera…

Pyramide de la sécurité

Du président du CO à la centaine de bénévoles qui s’est déployée hier dans les cabanes (ils seront 150 le jour de la course), en passant par le chef de course Philippe Bonnet, le chef opérationnel secours Gilbert Gonet et les trois guides épaulant sur le terrain les cinq chefs de secteur, c’est une véritable pyramide de la sécurité qui s’est mise en place.

«Manteau neigeux, visibilité, température… Depuis le jeudi (ndlr: hier), nous suivons tout cela quasiment en temps réel, explique Sylvain Fame. Grâce aussi à nos contacts réguliers avec Météo News et le Bureau suisse des avalanches. Plus nous disposons de paramètres, plus il est facile d’évaluer le risque. Dans un milieu 100% naturel comme celui du «Muveran», donc à l’accès difficile, il est primordial que les infos soient prises sur le terrain par des pros et des gens connaissant parfaitement la région.»

Suivis à la trace

Dimanche, chaque patrouilleur emmènera avec lui une puce électronique. Une première sur le «Muveran». Amenée par la société de chronométrage jurassienne MSO, elle permettra de suivre les coureurs quasiment en temps réel. «Alors que jusque-là, nous communiquions avec le terrain par radios, désormais nous aurons toutes les infos sur écran au bureau des courses, explique Sylvain Fame. Nous pourrons ainsi faire des projections sur les temps de passage aux points de chronométrage intermédiaires et réagir au plus vite si nécessaire. Sur le plan de la sécurité, la valeur ajoutée est importante.»

Le public aussi y trouvera son compte: sur un écran géant installé aux Plans-sur-Bex ou (et) en actionnant un lien sur le site de la course, il pourra suivre l’épreuve «en live». Et peut-être ainsi se rassurer sur la forme d’un mari, d’une fille, d’un cousin ou d’un collègue.

Par ailleurs, grâce à une dizaine de caméras sur le parcours, MSO sera en mesure de proposer à chaque coureur une vidéo personnalisée, dans des versions courte (gratuit) et longue (payant). Souriez, vous êtes filmés!

Créé: 01.04.2016, 07h00

Sylvain Fame, Président du comité d’organisation

«Cette 69e édition se présente plutôt bien, mais nous sommes prêts, au moindre doute, à modifier le parcours»

Les Trophées du Muveran

Date Dimanche 3 avril 2016.
Lieu Les Plans-sur-Bex (départ et arrivée); région des Muverans.
Type Course par équipes
de deux ou trois coureurs.
Trophée du Muveran 28km, 2317m de dénivellation positive, 59km d’effort.
Super Trophée 32km, 2793m de dénivellation positive, 69,2km d’effort.
Trophée de Plan-Névé 21,5km, 1312m de dénivellation positive, 39km d’effort.
Départs De 4h30 à 8h,
toutes les 30 minutes.
Toutes les infos
Sur le site internet
www.tropheesdumuveran.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.