Trois qualifiés et des records au Real Madrid

FootballLe PSG a rejoint le Bayern Munich et la Juventus parmi les clubs assurés de jouer les 8es de finale de la Champions League. Rodrygo a pour sa part illuminé la capitale espagnole.

Le jeune Rodrygo a fait fort.

Le jeune Rodrygo a fait fort. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Contre Galatasaray (6-0), dans le groupe A, le jeune Rodrygo a enchanté Bernabeu dès la 3e minute, trouvant les filets turcs d'une soyeuse frappe du gauche. Le prodige brésilien a récidivé quatre minutes plus tard, de la tête sur un centre de Marcelo, réussissant ainsi son premier triplé depuis son arrivée chez les Merengue, puisqu’il a clos le score dans les arrêts de jeu. Il est déjà entré triplement dans les livres des riches histoires madrilène et européenne.

Le joueur formé à Santos est devenu le deuxième plus jeune joueur du club à marquer en Champions League, derrière un certain Raul en 1995. Il a aussi réussi l'exploit d'être le premier à enfiler un doublé lors des sept premières minutes (6'14'') de jeu d'un match de «C1». Il est également devenu, à 18 ans et 301 jours, le plus jeune Brésilien à marquer dans la plus prestigieuse des compétitions de clubs.

Benzema aussi

Dans la foulée, à la 14e, Sergio Ramos y est allé d'une Panenka sur un penalty, accordé à la suite d'une intervention de l'arbitre vidéo. Et comme la soirée de travail de Rodrygo n'était pas terminée, il a récupéré comme un grand un ballon dans des pieds turcs et servi sur un plateau Karim Benzema, qui a inscrit le No 4 de près. Le Français a ajouté des lignes à sa légende lui aussi, devenant le deuxième joueur à marquer lors de quinze saisons consécutives de Champions League, après le seul Lionel Messi. Il a même récidivé en fin de match, inscrivant son 50e but dans la compétition avec la Maison blanche.

Dans cette même poule, le PSG a composté son ticket pour la phase à élimination directe, mais n’a pas particulièrement brillé, face au Club Bruges (1-0). Les Parisiens ont ouvert le score par un but de renard des surfaces de Mauro Icardi (22e), mais ont ensuite un peu trop géré. Ils auraient même pu concédé l’égalisation en fin de partie, mais Keylor Navas a sorti un penalty de Mbaye Diagne à un quart d’heure de la fin.

Un latéral au but

Atalanta - Manchester City

Dans le groupe C, la magie des Citizens a opéré dès la 7e minute de jeu. Ouverture de David Silva, remise du talon de Gabriel Jesus et frappe enroulée de Raheem Sterling ont parfaitement lancé la partie contre l'Atalanta Bergame (1-1)... Mais après avoir manqué un penalty par Jesus, qui n'a pas marché sur l'eau bien longtemps, les Mancuniens ont encaissé l'égalisation signée Pasalic en début de seconde période, alors que le portier Ederson venait de céder sa place à Claudio Bravo. Ce dernier a été expulsé à dix minutes de la fin et c’est… le latéral Kyle Walker qui a fini devant les filets anglais.

Etoile Rouge Belgrade - Tottenham

Cette soirée de mercredi aura été marquée par deux buts pas tout à fait comme les autres. C'est Tottenham, d'abord, qui a ouvert le score à Belgrade (0-4) à la suite d'un cafouillage assez incroyable. Après un poteau de Harry Kane, deux essais infructueux de Son, dont une transversale et un sauvetage sur la ligne, c'est Giovani Lo Celso qui a réussi a enfin pousser le cuir au fond à la 34e.

Leverkusen - Atlético Madrid

A Leverkusen aussi, contre l’Atlético de Madrid (2-1), on a eu le sourire sur le premier but de la soirée. Sur un corner du Bayer (41e), le pauvre Thomas Partey a réussi l'exploit de dévisser son dégagement de la tête dans son propre filet!

Créé: 06.11.2019, 22h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.