Passer au contenu principal

«Par le passé, l’UEFA n’avait aucune stratégie»

En 2016, Aleksander Ceferin a succédé à Michel Platini à la présidence de la puissante organisation. Il entend lutter contre les inégalités pour que le football ne meurt pas.

Le patron de l'UEFA, c'est lui.
Le patron de l'UEFA, c'est lui.
Keystone

Il y a dix-huit mois, Aleksander Ceferin est arrivé à Nyon sans faire de bruit pour présider l’UEFA. Depuis, le Slovène a limité les apparitions médiatiques. La frime, affirme-t-il, ce n’est pas son truc. Depuis, il impose un style de management discret qui tranche avec celui de son prédécesseur, Michel Platini. Ce qui ne l’empêche pas de vouloir agir. En particulier contre les inégalités.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.