Passer au contenu principal

Usain Bolt est le seigneur des anneaux. A Rio aussi?

Les Jeux ont fait (et parfois défait) les grands champions. Comme ceux-ci ont contribué à leur popularité. Ouverts la nuit passée, les premiers Jeux organisés en Amérique du Sud attendent leurs héros.

Maracanã était jusqu’alors le temple du football brésilien. La nuit passée, l’enceinte mythique s’est métamorphosée en théâtre des Jeux olympiques. Les premiers de l’histoire organisés en Amérique du Sud. Pour exorciser tous les démons qui depuis des mois l’assiègent et la flétrissent, Rio, la Cidade Maravilhosa, s’était fait belle. Au monde qui la regarde, elle a déclaré sa flamme. Si cette ferveur ne suffira pas à éteindre les scandales et à désamorcer les crises, elle aura, on l’espère, le don d’en apaiser la virulence. Faute de rêve, on se contentera, au pied du Corcovado, d’une trêve olympique et de quelques exploits rédempteurs…

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.