Vainqueur de Schönenwerd, le LUC peut viser la deuxième place

VolleyballLes Lausannois ont toutefois de gros progrès à accomplir sur le plan collectif pour espérer devancer l’équipe soleuroise.

Samedi, à Dorigny, le LUC a remporté, contre Schönenwerd, une victoire importante. Les lausannois ne comptent désormais plus que trois points de retard sur les Soleurois.

Samedi, à Dorigny, le LUC a remporté, contre Schönenwerd, une victoire importante. Les lausannois ne comptent désormais plus que trois points de retard sur les Soleurois. Image: Florien Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Bouté hors de la Coupe de Suisse par Näfels il y a une semaine, le LUC n’a plus que le championnat à son menu. Raison pour laquelle une victoire face à Schönenwerd, deuxième du classement derrière l’intouchable Amriswil, était importante, voire impérative, dans la perspective des play-off. Dos au mur, les hommes de Massimiliano Giaccardi ont fait le nécessaire, samedi, et ne se trouvent désormais plus qu’à trois points (32 contre 35) des Soleurois.

Reprise en mains

Opposés à une formation privée de ses deux meilleurs éléments – l’Espagnol Daniel Rocamora et le Polonais Marcin Ernastowicz –, les universitaires ont tout de même connu des ratés inquiétants, au point de bâcler le premier set comme rarement (19-25). «Ce n’était pas de la nervosité, explique Karim Zerika. Je crois que nous étions encore sous le coup de la déception de notre élimination de la Coupe. On a heureusement su ensuite se reprendre en main. On a surtout pris conscience que le championnat représentait notre dernière chance de remporter un titre.»

Entré en fin de deuxième set, le central du LUC a inscrit deux points cruciaux pour permettre à son équipe de revenir à la hauteur de son adversaire. Comme par magie, les Lausannois ont alors retrouvé leur bloc et se sont montrés plus pointus au service. La confiance a changé de camp. Et les Soleurois ont fini par lâcher le morceau. Il faut dire qu’ils n’alignaient qu’un joueur étranger, le passeur américain Scott Fifer. Plus faible que les saisons précédentes, le championnat de LNA est archidominé par Volley Amriswil, qui n’a pas encore lâché le moindre point. On ne voit d’ailleurs pas qui pourrait empêcher les Thurgoviens de remporter un nouveau titre.

«On a pris conscience que le championnat représentait notre dernière chance de remporter un titre»

Reste à décrocher le fauteuil de finaliste des play-off, sur lequel lorgnent plusieurs équipes, parmi lesquelles le LUC. Pour y parvenir, encore conviendrait-il que la formation lausannoise retrouve un équilibre et une constance plus en rapport avec cette ambition.

Tout pour bien faire

Un objectif tout à fait envisageable car, aussi paradoxal que cela puisse sembler, le LUC est plus fort que la saison passée sur le plan individuel. Collectivement, en revanche, les joueurs paraissent loin du compte. Le manque de cohésion est patent. À l’entraînement, Massimiliano Giaccardi a mis en place des exercices dits de communauté afin d’accélérer le processus. Mais le chantier n’est pas mince. À commencer par celui de la passe. Malgré leur bonne volonté, Reto Pfund et Sébastien Chevallier, certes tour à tour blessés, ne parviennent pas à s’imposer à ce poste clé. L’ombre de Julien Carrel plane sur eux et sur une équipe à la recherche d’un nouveau leader. Adrien Prével pourrait endosser ce rôle. Pour l’heure, le Français a tendance à surjouer, précisément pour cette raison. Gageons qu’il saura rectifier le tir, comme tous ses coéquipiers.


LUC – Schönenewerd 3-1
(19-25 25-22 25-16 25-21)
Dorigny, 425 spectateurs.
Arbitres: MM. Sikanjic et Droguett.
LUC:
Chevallier (passeur, 1 pt); Feughouo (20), Prével (21), Stevanovic (11), Kvalen (8), Sueur (2); Del Valle (libéro); Pfund, Höhne, Zerika (4).
Schönenwerd:
Fifer (passeur, 4); Frame (3), Ulrich (11), Ehrat (11), Roth (5), Gerber (16); Fischer (libéro); Mika (3), Jucker, von Burg.
(nxp)

Créé: 10.02.2019, 17h07

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.