Valentin Gautier roi de la première étape

Voile Le navigateur genevois a remporté la première partie de la Mini Transat entre La Rochelle et Las Palmas. Un sacré exploit!

Après 10 jours en mer, Valentin Gautier peut savourer.

Après 10 jours en mer, Valentin Gautier peut savourer. Image: Christophe Breschi

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Quel joli coup de Valentin Gautier. Le Genevois de 30 ans a remporté la première étape de la Mini Transat. Pour sa première grande course océanique, ce solitaire dans l’âme a réussi un parcours sans faute. Parti le 1er octobre de La Rochelle, il a franchi la ligne d’arrivée ce mercredi, à 19 h 40 à Las Palmas. Il aura donc mis 10 jours 9heures et 40 minutes, à la vitesse moyenne de 5,49 nœuds sur le parcours théorique de 1 350 milles entre La Rochelle et Las Palmas de Gran Canaria.

Ce chiffre en dit long sur la spécificité de cette première partie de transat. Les concurrents ont rencontré des conditions anormalement peu ventées. Surtout sur le dernier tiers du parcours, le long des côtes marocaines, là où souffle d’ordinaire un puissant alizé.

Formé sur le lac, Valentin Gautier a su tirer le meilleur de son Shaman Banque du Léman pour dompter la meute des bateaux de série forte de 56 unités! Mieux, en se classant 3e au scratch, il n’a finalement été devancé que par deux bateaux issus de la catégorie des prototypes, sensés être plus véloces.

Depuis le départ de La Rochelle, Valentin Gautier a toujours été aux avant-postes. C’est dimanche dernier qu’il a fait le choix tactique gagnant en se décalant dans l’Est. Harassé par une étape à rallonge, ce constructeur naval de formation, ancien préparateur du CER, a désormais une vingtaine de jours pour récupérer avant le départ de la seconde étape qui ralliera Las Palmas au Marin, en Martinique. De quoi digérer cette entrée tonitruante sur la scène du grand large.


«C’était bien, c’était long, et c’était chouette aussi»

«C’était bien, c’était long, c’était pénible et c’était chouette aussi, a lâché Valentin Gautier, sourire aux lèvres, à son arrivée au ponton de la marina de Las Palmas, accueilli par Ian Lipinski, vainqueur au classement Proto. Pendant la pétole des derniers jours, je me suis dit que j’avais bien fait de faire les 5 jours du Léman comme entraînement, ça m’a appris à ne rien lâcher (rires). Non, sérieusement, c’était dur. La nuit dernière, j’ai cru que j’allais devenir zinzin. Je voyais les lumières des autres bateaux revenir sur moi, mais en écoutant le classement ce matin, j’ai compris que c’était des Proto. Le cap Finisterre n’a pas été si terrible, il n’y a pas eu tant d’air que ça et derrière non plus. Finalement, ça n’a bourriné qu’un peu. Mais c’était chouette. Ma course a été plus compliquée après, notamment à cause de problèmes électroniques. Mon speedo était en court-circuit, je n’avais plus de vent réel. J’ai fini par réussir à récupérer le vent apparent et mon pilote automatique en mode compas, mais bon… Je me sens vachement bien, c’est super cool de remporter cette étape. Après une saison compliquée, avec une victoire sur la première course en solo puis deux abandons ensuite, j’avais besoin de me rassurer. C’est plutôt pas mal pour se rassurer ! Maintenant, je n’ai plus qu’à me faire plaisir sur la deuxième étape et ma Transat sera réussie quoiqu’il arrive.» (24 heures)

Créé: 11.10.2017, 21h06

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La mort, lundi, dans l'explosion de sa voiture, de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia a provoqué une immense émotion en Europe. Le fils de la victime a accusé le gouvernement de complicité.
(Image: Bénédicte) Plus...