Les Veveysans avaient le match en main avant de le laisser filer bêtement

BasketballÀ Massagno, que de regrets pour Badara Top et un Riviera qui s’est effondré à deux minutes de la fin. Il y a eu trop de balles perdues…

Badara Top et ses coéquipiers peuvent nourrir des regrets. La victoire était si proche.

Badara Top et ses coéquipiers peuvent nourrir des regrets. La victoire était si proche. Image: CHANTAL DERVEY-A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Qu’il a été long ce trajet de retour, entre Massagno et Vevey. Pour les joueurs veveysans, il a même semblé interminable. Un peu comme ce match qu’ils venaient de laisser bêtement filer entre les doigts… À peine les Lakers s’étaient-ils installés dans le bus que le film de la fin de la partie repassait déjà en boucle, au ralenti, dans leur tête. Il est vrai qu’ils sont passés si près du succès, les Vaudois, qu’il y avait de quoi pester dans ce car…

Un départ canon

En prenant un départ canon (29-18 au terme du premier quart), les joueurs des Galeries du Rivage avaient su parfaitement suivre leur plan de match. Trente-huit minutes durant, ils ont repoussé les ardeurs de leur adversaire. Surtout après la pause quand les Tessinois se faisaient de plus en plus pressants et menaçants. C’est finalement à moins de 120 secondes de la fin que Massagno est repassé devant. Vraiment frustrant.

Au bout du fil, Badara Top a encore de la peine à comprendre comment lui et ses copains ont pu glisser pareillement. «On a commencé fort, c’est vrai, et s’ils sont progressivement revenus dans la partie, pourtant on les tenait bien sur la fin, soupire le défenseur veveysan. Seulement voilà, on s’est effondrés dans l’ultime période. On a vraiment eu des absences, avec beaucoup de pertes de balle inhabituelles. Massagno n’était pas meilleur que nous, mais nous leur avons donné le match.»

Que de regrets à ressasser. Badara Top en a gros sur le cœur, la boule au ventre. «C’est d’autant plus frustrant que nous avons disputé défensivement et collectivement une très bonne partie durant trente-huit minutes avant de payer la note!» Le Veveysan se revoit doubler, avec l’aide ses coéquipiers, sur Keon Moore, le top scorer de Massagno, pour le priver de la sphère dans la raquette. La tactique était au point. «On était si proches…»

Samedi, c’est Fribourg…

On ne refait toutefois pas l’histoire, ce match est déjà derrière. Et pour lui ce lundi est un autre jour. Et une autre semaine. Un autre match s’annonce. Samedi prochain, c’est Fribourg Olympic qui sera aux Galeries du Rivage. «Il va y avoir du monde. On se réjouit beaucoup de la venue du champion, poursuit Badara. Je me souviens que lors de notre premier duel, chez nous, cela avait été très serré. Comme ce dimanche, on avait cédé sur la fin. On aura à cœur de prendre notre revanche.» Ils ont tellement la rage…

Créé: 24.03.2019, 21h41

Massagno - Riviera Lakers 93-85 (37-47)

Quarts:
18-29; 19-18; 26-20; 30-18.

SE Nosedo, Massagno,
400 spectateurs.

Arbitres:
Michaelides, Marmy, Tagliabue.

Massagno:
Martino 7, Aw 8, Moore 29, Grüninger 18, Slokar 4; Hüttenmoser, Strelow, Sinclair 15, Krstanovic 12, Manzan. Coach: Gubitosa.

27 tirs réussis sur 46 à 2 points.
10 tirs réussis sur 29 à 3 points.
9 lancers francs sur 13 tentés.

Riviera Lakers:
Gaillard 20, Fongué 12, Vinson 18, March 15, Kelly 8; Pessoa 7, Conus, Top 2, Kashama 3, Vannay. Coach: Ruzicic.

23 tirs réussis sur 39 à 2 points.
9 tirs réussis sur 23 à 3 points.
12 lancers francs sur 16 tentés.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.