Passer au contenu principal

Si vite encensés ou enterrés

Toute vérité est vite démentie. D’où la difficulté de poser un verdict pour les observateurs et de subir la critique pour les acteurs.

Olympique Lyonnais, la grande désillusion. Les gazettes françaises, en mal de suspense, s’empressent d’ériger Lyon en rival crédible du PSG.
Olympique Lyonnais, la grande désillusion. Les gazettes françaises, en mal de suspense, s’empressent d’ériger Lyon en rival crédible du PSG.
PHILIPPE DESMAZES/AFP

C’est la synthèse du yoyo et de la girouette. Le phénomène, initié par les médias puis alimenté par le public, est à double tranchant. Un jour, on encense telle équipe pour sa formidable série de victoires; le lendemain ou presque (mettons après deux trois défaites), la critique condamne le même groupe pour ses affreuses lacunes. Quand l’immédiateté d’un jugement se heurte aux aléas d’une réalité non durable, quand les cancres deviennent étincelants ou vice et versa, on s’emballe ou on fustige (lire encadrés).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.