Passer au contenu principal

Humour romandStoppé en plein vol, le Pré-aux-Moines repart de plus belle

Le théâtre vient de présenter sa nouvelle saison alors qu’il n’a pas encore bouclé la précédente. Les artistes du terroir y tiendront la vedette.

Camille Destraz, la directrice du Théâtre du Pré-aux-Moines (PAM), à Cossonay, fait la part belle aux artistes romandes sur sa scène.
Camille Destraz, la directrice du Théâtre du Pré-aux-Moines (PAM), à Cossonay, fait la part belle aux artistes romandes sur sa scène.
Florian Cella

Fin février, Yann Lambiel – alors l’événement de la saison 2020 – moquait le public du PAM. «Moi, le dernier endroit où j’irais en ce moment, c’est dans une salle de 300 personnes où tout le monde est collé les uns aux autres. On ne sait pas ce qu’on risque!» Hilares, les spectateurs (et l’imitateur) ne se doutaient pas une seule seconde de la suite du scénario catastrophe et du rideau qui allait se baisser pour un moment sur les lieux de culture.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.