11 ans de prison pour l'ex-cadre de la natation suisse

PédophilieL'ancien entraîneur de natation tessinois Flavio Bomio a été condamné vendredi à Lugano à onze ans d'emprisonnement pour abus sexuels sur des enfants.

Policiers pénétrant dans la Cours d'assises de Lugano.

Policiers pénétrant dans la Cours d'assises de Lugano. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Tribunal pénal est convaincu que l'homme âgé de 71 ans a contraint au moins quinze garçons à des actes sexuels en l'espace de dix ans.

«Flavio Bomio a agi avec préméditation», a déclaré le juge Marco Villa. L'ex-président du club de natation de Bellinzone a toujours été conscient de ses agissements et il a pu en mesurer les conséquences. Selon le juge, Flavio Bomio a utilisé de manière ciblée son autorité et sa renommée. Les victimes n'ont eu aucune chance de se soustraire à l'entraîneur.

Le juge estime que sa culpabilité est très lourde. Flavio Bomio a ôté la chance de développer une sexualité saine et individuelle à au moins quinze adolescents, devenus entre-temps des adultes. Psychologiquement, les victimes ont été gravement meurtries. (ats/nxp)

Créé: 09.08.2013, 13h46

Articles en relation

L'ex-cadre de la natation suisse plaide coupable

Justice L'avocate de l'ex-cadre de la natation suisse a demandé dans sa plaidoirie que la condamnation de son client n'excède pas cinq ou six ans de prison pour actes sexuels avec des adolescents et des personnes incapables de discernement ou de résistance. Plus...

Le pédophile tessinois dit être une «victime de la nature»

Justice Un ex-cadre de la natation suisse comparaissait ce lundi devant la Cour d'assises de Lugano (TI). Il a admis les faits mais les minimise. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.