15h24: l'heure de demander une augmentation

Grève des femmesMarre de gagner moins que vos collègues masculins? Trois conseils pour négocier efficacement votre salaire

Françoise Piron, avec le dessin qu'elle a reçu de Mix & Remix «...J'aimerais une... J'aimerais une augm... J'aimerais une augmen...» «Respirez! Respirez!»

Françoise Piron, avec le dessin qu'elle a reçu de Mix & Remix «...J'aimerais une... J'aimerais une augm... J'aimerais une augmen...» «Respirez! Respirez!» Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

  • En moyenne les femmes gagnent encore 19,6% de moins dans le secteur privé et 16,7% dans le secteur public, selon les chiffres de l'OFS de 2016.
  • 15h24 représente l'heure à partir de laquelle les femmes travaillent gratuitement.
  • Cette heure est devenue un rendez-vous important pour celles qui font la grève ce 14 juin 2019.
  • De votre côté, à 14h24, vous vous apprêtez peut-être à finaliser vos dernières tâches de la journée, avant de quitter votre poste de travail pour aller manifester.
  • Et si vous profitiez de ces derniers moments pour décider de prendre rendez-vous avec votre patron?

Trois conseils de Françoise Piron , directrice de la fondation Pacte et formatrice en entreprise sur les questions de la mixité, pour demander une augmentation à votre patron.

S'il est du devoir de l'employeur de garantir l'égalité salariale, les écarts de salaire, et les différences liés aux bonus par exemple, sont importants dans certains secteurs. Les femmes qui occupent des postes à responsabilités et les cadres sont particulièrement concernées. Ce sont elles, et toutes celles qui subissent aussi ces inégalités, qui doivent s'affirmer et négocier.

Osez!


Espérer, et attendre, que votre patron vous offre spontanément une augmentation car vous avez bien travaillé est une attitude assez fréquente chez les femmes. Et pour se libérer de ce fameux “complexe de Cendrillon”, il est important d’en prendre conscience, puis de comprendre d’où viennent ce besoin de reconnaissance et cette difficulté à demander. Education, croyances sur la notion de mérite, manque de confiance, il existe de nombreux freins qui empêchent les femmes de se lancer.

Préparez-vous!


Demander une augmentation sous le coup de la colère ou de manière improvisée n’est pas une bonne méthode. Il faut vous préparer. Lister de manière trés factuelle vos arguments: ancienneté, cahier des charges, succès obtenus, formations continues, tâches réalisées en plus de ce qui est attendu. Les chiffres, résultats et faits constituent la base d’une négociation réussie et évitent les discussions émotionnelles.

Calculez!


Pour estimer le montant de l’augmentation, comparez votre salaire à celui d’hommes qui occupent des fonctions similaires aux vôtres et qui ont les mêmes compétences que vous. Combien gagnent-ils? Combien demanderait un homme dans la même situation? Cela peut sembler caricatural, mais c’est une réalité, les hommes sont plus à l’aise avec la notion d’argent et de salaires.

«Vous le méritez, vous vous êtes préparée, demandez-le!»

Créé: 14.06.2019, 14h47

Articles en relation

«Les femmes doivent passer la vitesse supérieure»

Grève du 14 juin Pour Badia El Koutit, engagée dans la promotion de l’égalité avec les migrants à Genève, cette grève est nécessaire, mais pas suffisante Plus...

«L'égalité salariale doit absolument être acquise»

Grève des femmes Comment les femmes à la tête d'entreprises vaudoises envisagent-elles la journée du 14 juin 2019? Episode 6: Eve-Marie Koehler de l'Ecole Germaine de Staël, à Etoy. Plus...

Une place à conquérir dans un monde d’hommes

Grève des femmes Lutte contre le harcèlement dans l’espace public ou combat vers les postes prestigieux: les femmes bataillent encore ferme pour obtenir le respect. Même si les avancées sont réelles. Plus...

Infos pratiques: où faire grève le 14 juin?

FEMINA Ville par ville, canton par canton, voici l'agenda pour participer aux manifestations féministes en Suisse romande Plus...

«Le temps partiel féminin perpétue les inégalités»

Grève des femmes Découvrez les chiffres vaudois des discriminations liées au genre et l'analyse de la cheffe du Bureau vaudois de l’égalité, Maribel Rodriguez. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.