Plus de 200 Tibétains demandent justice

GenèveFace à l'ONU à Genève, des Tibétains ont demandé à la Chine de permettre à un organe indépendant de se rendre dans la province autonome.

Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les Tibétains de Suisse veulent que le président chinois Xi Jinping lance un dialogue politique avec les représentants du dalaï lama. Plus de 200 d'entre eux ont demandé vendredi à Genève à la Chine de laisser un organe indépendant se rendre dans la province autonome. «ONU, nous voulons la justice», demandait une banderole sur la Place des Nations. La situation des Tibétains «se détériore», a dit à Keystone-ATS le président de leur communauté en Suisse Norbu Tsamda. Il ne peut affirmer si ce diagnostic est dû à l'action de M. Xi ou aux responsables locaux.

Les manifestants, réunis en marge du Conseil des droits de l'homme, ont appelé les autorités chinoises à «quitter» le système «cruel» d'oppression contre leur minorité. Ils ont dénoncé des attaques «systématiques», des violences, des arrestations et détentions arbitraires, de la torture. Dans leur appel, ils demandent la libération «sans condition» des détenus politiques et des poursuites contre les responsables de ces abus.

Engagement de la Chine

Lors de son Examen périodique universel (EPU) à l'ONU, la Chine s'était engagée à accepter un dispositif indépendant d'établissement des faits dans la province autonome et dans les régions voisines où se trouvent des Tibétains. La communauté en Suisse demande à Pékin d'inviter la Haut commissaire aux droits de l'homme Michelle Bachelet ou un organe indépendant.

«Ils doivent se rendre» au Tibet, a expliqué M. Norbu. Dans une lettre à Mme Bachelet, il dénonce notamment des restrictions et discriminations, l'arrestation arbitraire de défenseurs des droits humains ou encore la criminalisation des protestations. (ats/nxp)

Créé: 14.09.2018, 14h06

Articles en relation

Après sa gaffe, le site web de Marriott fermé

Tibet La Chine a décidé de prendre des mesures de rétorsion à l'égard du géant hôtelier. Celui-ci a présenté le Tibet comme un pays distinct et provoqué un tollé. Plus...

Un moine tibétain s'immole par le feu

Chine Un moine tibétain s'est immolé par le feu dimanche en Chine. Selon une association, il a crié : «Nous voulons la liberté au Tibet». Plus...

Manifestation en faveur d'un Tibet libre à Berne

Suisse Des Tibétains ont défilé vendredi dans la capitale pour commémorer le soulèvement de 1959 contre la Chine. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 19 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...