En 2016, la pêche a été moins bonne qu'en 2015

SuissePlus de mille tonnes de poissons ont été pêchés dans le Léman en 2016. La féra et la perche sont les plus prisés.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Plus de 1047 tonnes de poissons ont été pêchés en 2016 dans le lac Léman. C'est 8,5% de moins qu'en 2015, mais les volumes restent importants. Deux espèces représentent le gros de la pêche: la féra (736 tonnes) et la perche (192 tonnes).

La première accuse toutefois pour la troisième année consécutive une baisse sensible (-12% par rapport à 2015), a indiqué l'Etat du Valais jeudi dans un communiqué. La perche en revanche voit son tonnage augmenter pour la première fois depuis cinq ans (12% par rapport à 2015). Compte tenu de leur importance, les deux espèces resteront sous la surveillance de la Commission internationale de la pêche dans le Léman.

Hausse marquée pour l'écrevisse

Après un tonnage record en 2014, un retour à la normale en 2015 (22 tonnes), l'omble-chevalier perd du terrain avec un tonnage à la baisse (17 tonnes). Une diminution est également constatée pour la truite (11 tonnes) et le brochet (43 tonnes). L'écrevisse américaine continue son ascension avec plus de 13 tonnes capturées, soit une augmentation de 30% par rapport à 2015.

L'attrait pour la pêche de loisir au Léman se maintient avec 7770 permis délivrés, soi 2260 de moins qu'en 2015 qui était une année record. Dès 2018, l'Institut national de recherche agronomique (INRA) de Thonon (F) reprendra après plusieurs années d'interruption le suivi scientifique de la féra et de la perche. «Il s'agit d'un partenariat franco-suisse tant financier que technique», a précisé l'Etat du Valais. (ats/nxp)

Créé: 12.10.2017, 14h53

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...