Passer au contenu principal

39% des Suisses réclament quatre semaines de congé

Un sondage commandé par l'association pour «Le congé paternité maintenant!» montre les préférences des Suisses.

Image d'illustration
Image d'illustration

En 2015 déjà, 80% des Suisses soutenaient le congé paternité, aujourd’hui ils sont 85%. C’est ce que montre un sondage publié mardi par l’association «Le congé paternité maintenant!» La grande surprise, pour son président Adrian Wüthrich, vient des chiffres sur la longueur du congé paternité.

----------

A lire:«Sans congé paternité, familles et enfants trinquent»

----------

Il y a quatre ans, 40% des sondés optaient pour un congé de quatre semaines, et le même pourcentage pour 2 semaines. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 24% à demander deux semaines, comme ce que propose le contre-projet, 39% quatre semaines, ce que propose l’initiative populaire, et 35% pour un congé paternité de huit semaines qui entrerait dans le cadre d’un congé parental.

Le fait que les sondés plébiscitent une durée de quatre semaines ou plus est très encourageant pour le comité d’initiative. Vu ces résultats, le texte sera très probablement maintenu, même en cas d’acceptation du contre-projet par le Conseil national.

«Le congé paternité est un premier pas, explique Adrian Wüthrich. Si comme ce sondage semble le montrer, la demande est là, la prochaine étape sera un congé parental.» Plusieurs propositions dans ce sens sont déjà sur la table du parlement.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.