45 heures chrono pour développer des solutions de santé

DéfiMédecins et cracks de l'informatique seront réunis ce week-end à Sierre. Leur défi: trouver des solutions numériques pour améliorer la santé.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Imaginez un médecin urgentiste au chevet d’un patient qui vient d’avaler un médicament inconnu. Pour identifier cette petite pilule rouge sortie de son emballage, il sort son iPhone et la photographie. Quelques instants plus tard, une application lui révèle le nom du médicament, sa composition, son mode d’action et ses effets secondaires. Simple, non? Encore faut-il qu’une telle application existe…

C’est justement pour répondre à ce genre de défi qu’est organisé à Sierre ce week-end le 3e Arkathon dédié à la santé numérique.

«La mode vient des Etats-Unis, où ce genre de rencontres existe depuis l’avènement de l’économie digitale. Mais dans le domaine de la santé numérique, cela reste encore méconnu»

Un Arkathon? Une sorte de marathon où des développeurs informatiques se mobilisent pour relever des défis. «La mode vient des Etats-Unis, où ce genre de rencontres existe depuis l’avènement de l’économie digitale. Mais dans le domaine de la santé numérique, cela reste encore méconnu. A notre connaissance, c’est la seule rencontre de ce type qui existe en Suisse», explique Cédric Luisier, responsable marketing de la manifestation.

L’intérêt est réel. Pas moins de 27 projets venus de toute la Suisse ont été déposés par des professionnels de la santé, dans des domaines très variés. Il s’agit par exemple de développer un casque de réalité augmentée qui permettrait aux médecins de visualiser en 3D les organes du corps humain. De créer un minijeu informatique pour apprendre aux enfants les rudiments du corps. Ou encore de configurer un bracelet électronique qui permettrait de mesurer la consommation de cigarettes.

Les auteurs de ces projets devront d’abord vendre leur idée auprès des quelque 60 développeurs informatiques inscrits. Ensuite, les équipes seront constituées, et auront deux jours pour démontrer la faisabilité des projets qui auront le plus intéressé les participants. Le tout dans une ambiance très geek. «Les gens se relaient et travaillent jour et nuit. On met les bouchées doubles pour pousser le développement le plus loin possible, en faisant si possible un premier prototype», raconte Cédric Luisier. Le dimanche, les équipes présenteront leurs résultats à un jury qui couronnera les trois meilleures réalisations.

L’an dernier, c’est un projet de stéthoscope relié au téléphone portable qui avait été primé. Un an plus tard, on en est toujours au stade du développement. En revanche, le projet couronné lors de la première édition est à bout touchant. Il s’agit d’un outil qui remplace la souris et permet de naviguer sur son ordinateur à l’aide du visage. Une start-up s’est créée et est sur le point de le commercialiser.

Créé: 05.04.2017, 21h29

Articles en relation

Le corps humain virtuellement décortiqué

Appli Comment marche le cerveau, par où passent les aliments, etc? Une application ludique perce les mystères de notre organisme. Plus...

Une appli pour éviter de tomber dans la spirale du jeu

Prévention Les cantons romands lancent une prestation censée permettre aux adeptes des jeux d'argent de gérer leur consommation. Plus...

Une application pour calculer sa dose de rayons

Santé Les progrès de l’imagerie médicale font exploser les doses de rayons. Des spécialistes souhaitent sensibiliser patients et médecins grâce à une application gratuite. Plus...

Une appli calcule le meilleur moment pour faire un bébé

Conception Votre température corporelle, votre position sexuelle préférée, votre poids: Glow détermine le jour où vous êtes censée ovuler. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...